Médias arabes: le Vietnam est le nouveau "miracle asiatique"

Jeudi, 26 novembre 2020 à 21:38:06
 Font Size:     |        Print
 

La presse arabe apprécie hautement le développement du Vietnam. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - De nombreux journaux arabes ont publié en langue autochtone l'article intitulé "Le Vietnam est-il le prochain miracle asiatique ?" du quotidien américain The New York Times.

Juste après l'annonce du premier cas au monde de Covid-19, le Vietnam a rapidement empêché la propagation de l'épidémie. En conséquence, le taux de mortalité au Vietnam dû au Covid-19 est parmi les plus bas au monde, avec environ un décès par million de personnes.

L'article a analysé que l'endiguement de la pandémie avait permis au Vietnam de rouvrir son économie et devrait connaître la croissance la plus forte au monde cette année.

Alors que de nombreux pays souffrent de graves échecs économiques et doivent emprunter au Fonds monétaire international, l'économie vietnamienne croît à un taux de 3% par an et peut-être plus surprenant, la croissance est accélérée par un excédent commercial record malgré l'effondrement du commerce mondial.

Le Vietnam s'efforce depuis longtemps de réaliser ce développement et a échappé à la pauvreté en ouvrant le commerce et les investissements. Les premiers "miracles asiatiques" réalisés par le Vietnam ont été une croissance annuelle de ses exportations de près de 20%, soit le double de la moyenne des pays à revenu faible ou intermédiaire de l'époque. Le Vietnam a maintenu des taux de croissance similaires pendant trois décennies.

Le Vietnam alloue des ressources pour préparer les infrastructures à l'exportation, en construisant des routes et des ports, en bâtissant des écoles pour former ses ressources humaines. Et le gouvernement investit également environ 8% du PIB annuel dans de nouveaux projets de construction. Le Vietnam obtient actuellement le meilleur score pour la qualité des infrastructures parmi les pays d'un niveau de développement similaire.

Ces cinq dernières années, les investissements directs étrangers ont représenté en moyenne plus de 6% du PIB du Vietnam, le taux le plus élevé de tous les pays émergents. La plupart de ces investissements se concentrent vers la construction d'installations de production et d'infrastructures connexes.

Le Vietnam est devenu une destination de choix pour les entreprises exportatrices. Le revenu annuel par habitant au Vietnam a quintuplé depuis la fin des années 1980, atteignant près de 3.000 dollars par personne. La main-d'œuvre qualifiée aide le Vietnam à gravir le "sommet de la pyramide", peut-être plus rapidement que n'importe quel concurrent dans la fabrication de produits de haute qualité. La technologie a fait du textile-habillement le produit d’exportation phare du Vietnam et représente la majorité de l'excédent commercial record de cette année.

À l'ère du protectionnisme, le Vietnam a conclu plus d'une douzaine d'accords de libre-échange, dont celui historique qui vient d'être signé avec l'Union européenne. Ces 5 dernières années, aucun pays n'a plus que doublé ses exportations mondiales que le Vietnam. Le gouvernement vietnamien a réussi à adopter des politiques économiques ouvertes et de gestion financière raisonnable.

Le Vietnam maintient jusqu'à présent un taux de croissance élevé. Toute voie de développement est risquée, mais le Vietnam est le "miracle" d'une époque révolue, s'orientant vers la prospérité dans l'avenir.

VNA/NDEL