Retour à la terre des Rois Hùng pour écouter le chant printanier « xoan »

Vendredi, 03 avril 2020 à 19:46:14
 Font Size:     |        Print
 

Un spectacle du chant "xoan" de Phu Tho. Photo : http://daidoanket.vn

Nhân Dân en ligne - Le chant printanière « xoan » de Phu Tho (au Nord du Vietnam) a été inscrit sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’UNESCO en 2011. Seulement 6 ans plus tard, en 2017, l'UNESCO a reconnu le chant « xoan » de Phu Tho en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Au cours de ces derniers temps, les habitants de la terre des rois fondateurs et les autorités locales ont pris de plus en plus de conscience de se joindre à la préservation et à la valorisation de la richesse du patrimoine du chant « xoan » pour qu’il devienne un bien commun de l’humanité.

Selon le professeur agrégé Dang Hoành Loan, après que le chant Xoan a été retiré de la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’UNESCO, la province de Phu Tho a fait beaucoup de travail. Cette province a restauré le Temple de Lai Lèn, premier théâtre artistique au Vietnam, considéré comme le berceau du chant « xoan ». Il s’agit d’un endroit où les rois Hùng enseignèrent le chant « xoan » aux villageois. Ce temple est lié à la légende du chant « xoan ».

Parallèlement à la restauration du temple, Phu Tho a également construit de nombreuses maisons communales des villages, a reconstitué des espaces de représentation artistique. De plus, l'art du chant « xoan » a été enseigné dans les écoles de la province.

Il est à noter que, en plus des guildes du chant « xoan », de nombreux groupes de personnes qui aiment cet art de Phu Tho ont créé des clubs par eux-mêmes. À l'heure actuelle, la province compte 34 clubs auxquels participent plus de 1 500 membres. Les clubs sont à la fois des lieux d'activités pour les amoureux du chant Xoan et ont pour tâche d'enseigner systématiquement l’ancien chant « xoan ».

À l'occasion de l'anniversaire de mort des rois Hùng – la fête du Temple Hùng, la ville de Viêt Tri organise chaque année un festival du chant « xoan » pour les jeunes et adolescents de la ville avec la participation des centaines de praticiens du chant « xoan », de 6 écoles de cette localité. Les clubs de chant printanier « xoan » de la ville de Viêt Tri participent également activement à de nombreux spectacles d'échange pour rapprocher le patrimoine de la vie communautaire.

Le chant « xoan », source intarissable.

Un spectacle du chant "xoan" de Phu Tho. Photo : http://daidoanket.vn

Jusqu'à présent, l'héritage du chant printanier « xoan » a contribué de manière significative à attirer les touristes, est devenu une attraction pour les touristes étrangers. Chaque année, les quartiers du chant « xoan » et les clubs de cet art de la ville de Viêt Tri représentent des spectacles du chant « xoan » à de nombreux touristes étrangers et nationaux au Temple de Lai Lèn et à la maison communale de Hùng Lô.

Pour le développement durable du chant printanier de Phu Tho, cette province continuera à assurer la fourniture des locaux et des budgets pour maintenir des activités régulières des quartiers du chant printanier et les enseigner aux jeunes générations. Dans le même temps, il devrait présenter le chant printanier de Phu Tho au public national et étranger.

Il est également nécessaire de procéder à la recherche et à la production des programmes audiovisuels sur le chant printanier à partir des documentations de performance des artisans pour enseigner méthodiquement le chant printanier et perfectionner le manuscrit pour publier des livres et des disques afin d’enseigner cet art dans les écoles.

NDEL