Les pays CLMVT appelés à accroître leur compétitivité

Mercredi, 26 juin 2019 à 16:15:53
 Font Size:     |        Print
 

Le PM thaïlandais Prayut Chan-o-cha prend la parole lors du forum du CLMVT 2019. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) thaïlandais Prayut Chan-o-cha a appelé le Cambodge, le Laos, le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande (CLMVT) à se tourner vers l'innovation, sous peine de perdre leurs avantages concurrentiels.

C’est ce qu’a souligné le PM thaïlandais lors du forum du CLMVT 2019 qui a pour le thème « CLMVT en tant que nouveau centre de la chaîne de valeur en Asie » qui s’est tenu les 23 et 24 juin à Bangkok, après le 34e sommet de l'ASEAN.

Ont assisté à ce forum l’ambassadeur vietnamien en Thaïlande, Nguyên Hai Bang, et des représentants des secteurs industriel et commercial du Cambodge, du Laos, du Myanmar, du Vietnam et de la Thaïlande, ainsi que des ambassadeurs, invités de secteurs privés et universitaires.

Dans son discours prononcé lors du forum, le PM thaïlandais a déclaré que, bien que la région devienne un acteur principal de la chaîne de valeur mondiale, elle était menacée par le développement technologique rapide et la géopolitique.

Selon Prayut Chan-o-cha, la fabrication et la production en sous-traitance vont progressivement diminuer à mesure que de nouveaux réseaux de production dans différentes régions, qui englobent la chaîne de valeur moderne, prennent leur place.

S'agissant des menaces géopolitiques, les pays de la région doivent disposer d'une gestion des risques efficace pour faire face aux changements du marché mondial, a ajouté Prayut Chan-o-cha.

Les secteurs les plus vulnérables aux perturbations sont l'agroalimentaire, le textile, l'automobile et l'électronique, tous les atouts traditionnels de la région CLMVT, a déclaré le dirigeant thaïlandais, ajoutant que le secteur des services au sein de la région CLMVT sera également affecté par ces tendances.

Il a exhorté les gouvernements à travailler ensemble pour soutenir l'économie sous-régionale, tout en soulignant les contributions à la prospérité partagée au sein de la CLMVT et les initiatives du secteur privé.

En 2017, le PIB de CLMVT a augmenté de 5,1%. De 2013 à 2017, le commerce extérieur a crû de 4,6% en moyenne annuelle, tandis que les échanges intra-CLMVT ont augmenté de 7,1% et que les investissements ont augmenté de 15,7%.

NDEL