L’industrie du tourisme de Hanoï prend des mesures pour faire face à la résurgence du COVID-19

Jeudi, 06 août 2020 à 00:12:04
 Font Size:     |        Print
 

Assurer la sécurité des visiteurs est désormais la première priorité. Photo : DBP.

Nhân Dân en ligne - Les responsables du secteur du tourisme de Hanoï ont demandé aux entreprises locales d’ajuster leurs programmes de relance, face à la résurgence du COVID-19 dans la ville et dans d’autres localités. Ceci afin d’empêcher la propagation de la pandémie.

La sécurité des voyageurs est la priorité absolue

Avec la nouvelle évolution du COVID-19, le département du tourisme a demandé aux voyagistes de la ville de dresser la liste des résidents de Hanoï qui se sont rendus dans les zones touchées par la pandémie.

Actuellement, le département travaille avec les associations touristiques du Vietnam et de Hanoï, ainsi qu’avec les agences compétentes, pour mettre à jour la situation du COVID-19 et suspendre certaines activités de relance prévues en août.

En outre, le département a également demandé aux voyagistes de continuer la préparation de nouvelles offres touristiques pour que Hanoï soit l’une des premières localités à lancer des promotions touristiques, lorsque la pandémie sera maitrisée.

L’industrie du tourisme de la ville a convenu que la garantie de la sécurité des touristes domestiques est désormais la priorité absolue. Toutes les unités ont réactivé les mesures antipandémiques telles que le port de masques, le lavage des mains avec du savon ou un désinfectant et la vérification de la température corporelle dans les lieux touristiques.

Dans certaines attractions touristiques de Hanoï, le nombre de visiteurs a fortement augmenté, au cours des deux derniers mois, après la fin de la période de distanciation sociale.

La fermeture des frontières et les commandes à domicile ont durement frappé l’industrie touristique de la ville. Hanoï a accueilli environ 6,13 millions de visiteurs au cours des sept premiers mois de cette année, soit une baisse de 63,3 % par rapport à l’année précédente.

Les voyagistes font face à de nombreuses difficultés.

D’après le ministère du Tourisme de Hanoï, en juillet, 28 agences de voyages de la ville ont envoyé 6 681 visiteurs à Dà Nang, tandis que 22 autres ont reçu 7 503 annulations de voyage en raison des nouvelles infections survenues à Dà Nang du 28 au 30 juillet.

Selon Nguyên Công Hoan, PDG de Flamingo Redtours Company, les agences de voyages demandent à leurs clients de les aider face à leurs difficultés en reportant leurs dates de voyage ou en convertissant la valeur des voyages organisés en bons de voyage plutôt qu’en annulant leurs visites et en demandant un remboursement.

Le président de l’Association du tourisme de Hanoï, Phùng Quang Thang, a suggéré que les compagnies aériennes locales appliquent des politiques spécifiques de remboursement ou de retard pour les groupes. Les établissements d’hébergement et les destinations devront aussi permettre aux voyageurs de modifier les dates d’enregistrement.

Lors d’une réunion le 31 juillet pour discuter des solutions aux problèmes qui se posent actuellement, des représentants de Vietnam Airlines, Bamboo Airways et Vietjet Air ont déclaré qu’ils avaient étudié des politiques de soutien pour l’industrie du tourisme, mais qu’ils avaient besoin de la coopération d’autres unités.

En particulier, Vietnam Airlines a pour politique de prolonger la validité des billets achetés jusqu’en juin 2021. Actuellement, il est difficile pour les personnes annulant leurs billets d’avion de se faire rembourser, tandis que les changements de vol leur occasionneront des frais supplémentaires.

NDEL