Bloomberg : le Vietnam est un nom clairement remarquable sur la reprise du tourisme

Jeudi, 04 juin 2020 à 15:05:26
 Font Size:     |        Print
 

Les touristes vietnamiens prennent des photos sur un bateau touristique à la baie de Ha Long le 31 mai. Photographe : Linh Pham / Getty Images

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam est un nom remarquable de la reprise touristique. Les habitants de Hô Chi Minh voyagent actuellement autant qu'au début du mois de mars, a souligné Wellian Wiranto, économiste d’Oversea-Chinese Banking, dans une note adressée aux clients le 27 mai.

Au Vietnam, le Gouvernement vietnamien a commencé d’envoyer des SMS chaque jour au début du mois de mai pour encourager les habitants à stimuler l'économie. Les programmes de relance touristique sont lancés comme le programme de promotion intitulée « Les Vietnamiens voyagent au Vietnam », la grande remise pour les habitants locaux et l'entrée gratuite aux destinations touristiques. Hormis cela, les compagnies aériennes, les agences de voyage, les hôtels et d’autres entreprises se coordonnent pour créer des forfaits de voyage préférentiels.

Selon l'analyse des données d'Apple, il existe de nombreux bons signes que les gens voyageront au Vietnam. Le Vietnam est un nom frappant pour la reprise du tourisme. Jusqu’au 2 juin, le Vietnam n'avait que 328 cas confirmés d'infection au Covid-19 et aucun décès.

Nguyên Thu Hang, qui gère un hôtel de 3 étoiles à Hanoi dont l'activité repose principalement sur des touristes étrangers, se tourne désormais vers les touristes domestiques.

« Maintenant, nous devons compter sur les touristes locaux et espérons que les choses iront mieux d'ici la fin de l'année, lorsque les gens se sentiront plus à l'aise pour voyager », a-t-elle déclaré.

« Nous profitons également de cette période pour moderniser un peu nos installations afin de nous préparer pour plus de clients plus tard, lorsque le Vietnam rouvrira ses portes aux visiteurs internationaux », a-t-elle dit.

Les touristes nationaux seront une expérience pour le tourisme post-Covid-19, préparant le retour des touristes internationaux. Les transactions numériques et le contrôle de température corporelle devraient se développer. Mais les grands événements sportifs, les concerts et les grandes conférences font attendre encore longtemps.

Dans toute l'Asie du Sud-Est, l'une des régions les plus tributaires du tourisme au monde, les hôtels et les agences de voyage se redressent lentement après que des pays comme la Thaïlande et le Vietnam ont repoussé le virus et commencé à assouplir les restrictions et la distanciation sociale.

Dans le vieux quartier animé de Hanoi, sur les plages de Dà Nang, les restaurants et les hôtels se rivalisent férocement pour accueillir des touristes nationaux.

L’épidémie de Covid-19 et les restrictions appliquées pour l'empêcher ont causé de gros dégâts à l'Asie du Sud-Est, où les perspectives économiques étaient « roses » avant l’apparition de la pandémie.

Alors que le tourisme international est encore incertain quand il sera rouvert, les hôtels et les compagnies aériennes offrent des rabais pour attirer les habitants locaux. Même dans les pays où les taux d'infection sont encore relativement élevés, comme l'Indonésie et Singapour, les gouvernements espèrent toujours rouvrir les points chauds touristiques tels que Bali et relancer les activités d’affaires en Chine et d'autres endroits.

NDEL