Dix plats délicieux à ne pas rater à Hôi An

Mardi, 16 juillet 2019 à 16:49:50
 Font Size:     |        Print
 

La beauté de l’ancienne cité de Hôi An. Photo : Shutterstock/Judyta Jastrzebska.

Nhân Dân en ligne - L’ancienne cité de Hôi An, province de Quang Nam (au Centre), est connue non seulement par son label de patrimoine culturel mondial inscrit à l’UNESCO mais encore par l’originalité de ses spécialités culinaires.

Cette ancienne ville est un épicentre bien connu pour des gourmands. Les plats sont équilibrés par les propriétés du yin et du yang, de par leur texture et leur saveur. Le passé illustre de la ville a influencé sa nourriture avec des influences chinoises, françaises et japonaises, tandis que sa situation géographique centrale lui permet de s’inspirer à la fois de la cuisine du Nord (où l’on utilise de nombreux légumes et herbes aromatiques) et de la cuisine du Sud (où les plats sont plus épicés, et souvent sucrés-salés).

Voici quelques-uns des plats incontournables de Hôi An :

1. Cao lầu (nouilles au porc laqué et aux herbes)

Le « cao lầu » marque l’identité gastronomique de Hôi An, c’est-à-dire que vous ne le trouvez nulle part au Vietnam. Le journal britannique The Guardian a décrit dans un article le « cao lầu » comme l'histoire de la ville de Hôi An dans un bol.

Ce plat est fait à partir de nouilles de riz, de fines tranches de porc laqué, d’herbes aromatiques, le tout baignant dans un délicieux bouillon. L’origine du « cao lầu » est incertaine, mais on ne peut nier que les nouilles de riz, dont le couleur jaune provient de la cendre d’une feuille d’épinards mélangée à de l’eau, ont plus qu'une légère ressemblance avec les nouilles de soba japonaises.

2. Cơm gà (riz au poulet)

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un plat simple de riz gluant servi avec du poulet et, comme la majorité des plats vietnamiens, des herbes fraîches. Ce plat se caractérise par sa couleur colorée : le jaune spécifique du riz, le vert des herbes aromatiques (curcuma, menthe et coriandre), le blanc du poulet et le rouge du piment.

3. Mì Quảng (nouilles de Quang)

Il s’agit d’une soupe de nouilles de riz accompagnées de viande (porc, bœuf ou poulet) et d'herbes aromatiques, servi avec une galette de riz croustillante ainsi qu'un bouillon de porc. N’oubliez pas de tout mélanger avant de manger pour profiter de sa saveur typique.

4. Bánh mì (sandwich vietnamien)

Surnommé « la meilleure baguette du monde », le « bánh mì » est le plat de rue préféré des voyageurs. Le « bánh mì » de Hôi An est célèbre pour être délicieux et cela est dû au style de cuisine sophistiqué des gens du Centre.

Le pain doit toujours rester chaud pour assurer le croquant de la croûte et la douceur de la mie à l’intérieur. Au lieu d’utiliser de la viande froide comme dans d’autres endroits, le point culminant du « bánh mì » de Hôi An vient de l’utilisation de délicieuses garnitures épicées.

Une autre partie importante, en plus des remplissages qui créent le parfum caractéristique du « bánh mi » de Hôi An, est son pâté. Le pâté est cuit exactement à la minute dans le four pour s’assurer que le produit est gras, doux, pas trop sec et aromatisé. En outre, la baguette est également remplie de sauce au beurre faite à la main à partir d’œufs de poule frais, de porc, de jambon, de légumes biologiques du village de Tra Que et aromatisée de sauce épicée.

5. Bánh đập, hến xào (corbicula en galette de riz)

C’est une combinaison entre des galettes de riz cuites au feu (en vietnamien : bánh tráng nướng) et des galettes de riz cuites à la vapeur (bánh tráng ướt) avec d’autres ingrédients. Le « bánh tráng ướt » est fourré de haricots verts écrasés avant d’être couvert par deux « bánh tráng nướng ». Il faut s’assurer que les galettes sont bien collées sans écraser l’enveloppe croustillante.

On les mange avec une assiette de corbicula sauté et une sauce à base de saumure (nước mắm) auquel on ajoute un peu de sucre, d’oignon séché, d’ananas haché, d’ail et de piment.

6. Bánh bao, bánh vạc (rose blanche)

ll s’agit de deux types de gâteaux qui sont fait à base de riz cuit à la vapeur. Les roses blanches sont des raviolis vietnamiens formés par une pâte translucide faite de riz cuit à la vapeur. On retrouve à l’intérieur des crevettes ou du porc accompagné de sauce. Le plat ressemble à une fleur puisque les français leur ont donné le nom de « rose blanche ».

7. Bánh ướt cuốn thịt nướng (galette de riz cuite à la vapeur et viande grillée)

Ce plat se compose de brochettes de viande grillée, de galettes de riz cuites à la vapeur et de légumes, le tout accompagné d’une sauce.

8. Bánh xoài (gâteau)

Ce gâteau ressemble à une graine de mangue, d’où son nom de « bánh xoài ». On y trouve à l’intérieur, à la façon des mochis japonais, une pâte composée de cacahouètes et de sucre. L’extérieur est une sorte de boule farineuse et élastique sans vraiment de goût mais dont la texture est vraiment agréable.

9. Chè ngô (entremets au maïs)

Grâce à son goût fin et peu sucré comme les entremets du Sud du Vietnam, l'entremets au maïs de Hôi An attire par la fraîcheur du maïs et
sa sauce de noix de coco.

10. Nước mót (thé)

C’est la meilleure boisson pour se rafraîchir quand il fait chaud. Il s’agit d'un thé à base d'herbes fraîches, de citronnelle et de citron. Un verre de « nước mót » est souvent décoré avec un pétale de lotus.

Infos recueillies par NDEL