Vietnam-Japon : signature d’un mémorandum de coopération dans la formation des ressources humaines au service du tourisme

Mercredi, 24 octobre 2018 à 07:54:57
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie de signature. Photo : http://toquoc.vn

Nhân Dân en ligne – Le Département général du Tourisme du Vietnam et l’Association japonaise des hôtels et des restaurants viennent de signer un mémorandum de coopération en matière de formation des ressources humaines.

Lors de la cérémonie de signature qui a eu lieu le 19 octobre, Nguyên Thi Thanh Huong, représentante du Département général du Tourisme, a indiqué : « Le Vietnam et le Japon ont établi leurs relations diplomatiques il y a 45 ans et ont cultivé dès lors une amitié précieuse. En 2017, le nombre de touristes vietnamiens venus au Japon a atteint 309 000 personnes, soit une hausse de 32% par rapport à 2016. Et le Vietnam est également devenu une destination touristique préférée des Japonais. Depuis des années, le Japon demeure le premier marché du secteur du tourisme du Vietnam. L’année dernière, le Vietnam a accueilli 789 000 touristes japonais ».

À l’heure actuelle, le Vietnam connaît un taux de croissance élevé (environ 7% par an) et est une destination touristique attrayante, sure et amicale. Le secteur du tourisme du Vietnam offre une richesse des produits touristiques qui conviennent aux demandes et aux attentes des touristes japonais.

Le potentiel de coopération dans ce domaine est donc abondant et il en résulte la nécessité d’accélérer les échanges en matière de ressources humaines. Dans le cadre de ce mémorandum, le Japon autorise ses entreprises à offrir des stages aux étudiants vietnamiens en hôtellerie et en restauration pour les aider à améliorer leurs compétences professionnelles, style de travail et sens de la discipline.

Tada Keisuke, président de l’Association des agences de voyage du Japon a dit : « Nous sommes prêts à partager nos expériences avec la partie vietnamienne. Nous accorderons les meilleures conditions aux jeunes vietnamiens qualifiés et dynamiques voulant faire leurs études et travailler au Japon ».

NDEL