Le Vietnam participe aux exercices de maintien de la paix et de déminage humanitaire

Lundi, 16 septembre 2019 à 17:25:37
 Font Size:     |        Print
 

La délégation vietnamienne aux exercices de maintien de la paix et de déminage humanitaire. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – La cérémonie d’ouverture des exercices relatifs aux opérations de maintien de la paix et de déminage humanitaire a été organisée le 16 septembre au Centre indonésien pour la Formation à la paix et à la sécurité dans la ville indonésienne de Bogor.

Ces activités figurent dans le cadre du groupe d’experts de la Conférence ministérielle de la défense de l’ASEAN et des pays partenaires (ADMM+).

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence des représentants de la réunion élargie des hauts officiels de la défense de l’ASEAN (ADSOM+), des représentants du Secrétariat de l’ASEAN, des ambassadeurs et attachés de la défense des pays participants aux exercices.

Ont participé aux exercices plus de 500 personnes venues des 10 pays aséaniens et de 8 pays de l’ADMM +, que sont les États-Unis, la Chine, la République de Corée, la Nouvelle-Zélande, l’Inde, la Russie, l’Australie et le Japon.

La délégation vietnamienne, conduite par le lieutenant-colonel Nguyên Tuân Duc, comprend 33 officiers répartis en deux groupes : un pour les exercices de maintien de la paix et un autre pour ceux de déminage humanitaire.

Le ministre indonésien de la Défense, Ryamizard Ryacudu, a souligné que ces exercices avaient pour objectif de renforcer la coopération entre les pays ADMM+ et d’exprimer les efforts des parties concernées dans la prévention de la guerre et l’adaptation aux catastrophes liées à la guerre.

En outre, ces activités ont également une signification stratégique dans la détermination des points communs dans la réponse aux problèmes et défis, qui peuvent menacer la stabilité et la sécurité dans la région.

Le chef de la défense indonésienne Ryamizard Ryacudu a déclaré qu’il s’agissait d’une bonne occasion pour les pays membres de l’ADMM+ de partager et d’échanger des expériences de leurs activités humaines. Notamment, ces exercices de maintien de la paix et de déminage humanitaire saluent ainsi la présence de femmes soldats des pays, en conformité avec la demande des Nations Unies relative à l’encouragement de la proportion de femmes participant aux activités de maintien de la paix et de déminage humanitaire de l’ONU.

Pour sa part, le colonel Nguyên Nhu Canh, chef de la délégation vietnamienne participant aux exercices de maintien de la paix, a déclaré que la participation de son pays confirmait sa responsabilité dans les activités communes de l’ASEAN et dans le mécanisme de l’ADMM+. À noter qu’après le mandat de l’Indonésie et de l’Australie dans la coprésidence du groupe de maintien de la paix de l’ADMM+, le Vietnam et le Japon coprésideront ce groupe d’experts pour la période 2020–2023. Ces exercices sont estimés comme une bonne occasion pour le Vietnam d'acquérir des expériences dans l’organisation des événements et des exercices multilatéraaux similaires pour le maintien de la paix.

Ces activités se clôtureront le 20 septembre prochain.

NDEL