Carles Puyol fait le show à Hanoi

Dimanche, 08 mai 2016 à 19:17:10
 Font Size:     |        Print
 

Les maillots du FC Barcelone ont envahi les rues de Hanoi pour la venue de Carles Puyol. Photo: Fanny Ménéghin/CVN.

Nhân Dân en ligne - Le footballeur historique du FC Barcelone, Carles Puyol, a présenté le trophée de la Ligue des champions à Hanoi le 11 avril dernier. Retour sur une soirée 100% catalane avec la coupe «aux grandes oreilles» et un champion du monde espagnol.

Qui d’autre que Carles Puyol mérite mieux de présenter et représenter la Ligue des champions? Il a rangé ses crampons depuis deux ans, mais l’ancien joueur du FC Barcelone continue d’engendrer le mythe autour de sa personne. Et il n’est pas étonnant de retrouver son nom dans les classements des meilleurs défenseurs de football de tous les temps.

Une coupe européenne s’apprête à faire le tour du monde, mais pas n’importe laquelle. Il s’agit de celle de la Ligue des champions. À l’occasion de la fête «Amusez-vous avec le football - Levez la Coupe», le trophée s’est reposé quelques jours sur le sol vietnamien avant d’être remis au vainqueur de la finale le 28 mai prochain à Milan.

Triple vainqueur de la Champions League

Il est seulement 18h00 à Hanoi lundi 11 avril, mais l’Opéra est déjà noir de monde. L’endroit a des allures de Camp Nou avec tous ces maillots du FC Barcelone. Le carrefour est coupé à la circulation. La raison de cet attroupement massif ? Les supporters attendent avec impatience l’ancien joueur de football Carles Puyol. Tous les joueurs de football rêvent de jouer ne serait-ce qu’un match de Ligue des champions, mais Tiburón (le Requin, son surnom) l’a soulevé à trois reprises.

L’événement se déroule en plein air, et les premières animations promettent un show exceptionnel : danses, jonglages et jeux accompagnent les rythmes des tambours. Entre toute cette agitation, les fans semblent avoir un deuxième rêve: celui d’approcher le trophée de football si convoité. Un rêve proche d’être exaucé grâce à cette fête organisée par Heineken, partenaire officiel de la compétition.

Un drone survole même la foule pour enflammer un public de plus en plus compact. Il faut dire que ces passionnés du ballon rond sont déjà sur un nuage. À quelques minutes de l’arrivée de l’ancien numéro 5 du Barça, de nombreux fans se précipitent encore vers les stands disposés autour de la scène pour se procurer le maillot aux couleurs des Blaugrana.

Carles Puyol, tout sourire devant la coupe «aux grandes oreilles». Photo: Fanny Ménéghin/CVN

Qui a dit que les supporters restent, et que les joueurs ne font que passer? Le défenseur historique totalise plus de 600 matchs sous les couleurs catalanes. Lorsqu’il apparaît enfin sur l’écran géant, la foule se précipite autour de sa voiture. En temps normal, ce sont plutôt les motos qui dictent la loi dans les rues de la capitale vietnamienne. Mais une fois le compte à rebours terminé, Carles Puyol passe sous une arche comme s’il pénétrait sur une pelouse. Et les clameurs de la foule dépassent de loin les musiques électroniques du DJ.

Avant que le défenseur historique du FC Barcelone ne monte sur l’estrade, un petit feu d’artifice vient enflammer un spectacle de plus en plus électrique. Quand la musique de la Ligue des champions retentit, l’ambiance est à son paroxysme. Les frissons des fans sont faciles à deviner. Sous le feu des projecteurs, Carles Puyol est reconnaissable de loin avec ses longs cheveux frisés. Il prononce quelques mots en anglais pour remercier et féliciter un public vietnamien qui s’est déplacé en nombre. Moins à l’aise dans la langue de Shakespeare que sur un terrain de foot, le champion du monde parvient tout de même à créer l’euphorie.

Sur la musique de la Ligue des champions

Cet ancien défenseur central au tempérament de guerrier n’a bien sûr aucune difficulté à soulever la coupe. On a aussi l’impression de revivre la finale de la Coupe du monde 2010 remportée par l’Espagne face aux Pays-Bas. Carles Puyol avait alors inscrit l’unique but du match. Avec un palmarès aussi long que ses cheveux, Puyol a également remporté six titres de champion d’Espagne et une Coupe d’Europe.

Pendant que les fans font la queue pour se prendre en photo avec le trophée, Puyol se montre très accessible dans le salon VIP. Nous en profitons pour connaître son favori pour cette édition 2015-2016. Il nous glisse sans surprise qu’il espère voir son équipe de cœur soulever pour la quatrième fois de son histoire le trophée. Et lorsque nous lui demandons si Barcelone va éliminer l’Athlético Madrid en quart de finale de la Ligue des champions, il nous lâche un «Bien sûr qu’on va le faire!», sans hésiter. En fin de soirée, des chanteurs et danseurs viennent clôturer le show dans une ambiance survoltée.

Deux jours plus tard, le pronostic s’avère être faux puisque les coéquipiers de Lionel Messi ont été défaits 2-0. Pourtant, avec deux clubs madrilènes dans le dernier carré (l’Athlético et le Réal), l’Espagne garde toutes ses chances de remporter une nouvelle fois la Ligue des champions même si hélas pour Puyol, ce ne sera pas son équipe de cœur, le Barça.

NDEL/CVN