KOICA s'associe à World Vision pour réduire l'impact du COVID-19 sur les groupes ethniques minoritaires au Vietnam

Lundi, 19 octobre 2020 à 21:04:15
 Font Size:     |        Print
 

Une formation sur les techniques de culture des légumes pour aider les ménages à assurer la sécurité alimentaire. Photo : thoidai.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Plus de 27 000 enfants et habitants des groupes ethniques minoritaires dans les provinces de Diên Biên, Yên Bai (au Nord), Quang Nam et Quang Ngai (au Centre) bénéficieront d'un projet financé par l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) et mis en œuvre par World Vision Vietnam.

Avec un budget de plus de 10,7 milliards de dôngs, le projet vise à lutter contre l'insécurité alimentaire, à faciliter les moyens de subsistance alternatifs pour les familles qui ont perdu leur emploi et leurs revenus, et à promouvoir des pratiques d'hygiène pour limiter la propagation du COVID-19.

Trân Thu Huyên, représentante de World Vision Vietnam, a déclaré que le COVID-19 n'était pas seulement la principale cause de la récession économique, mais qu’il entrainerait aussi des problèmes difficiles à résoudre pour le développement du pays et aurait d'énormes impacts négatifs sur les enfants vulnérables.

Les principales composantes de ce projet de soutien sont conçues sur la base des résultats de l'enquête réalisée en juin dernier. Le premier volet vise à résoudre l'insécurité alimentaire à travers des programmes de soutien alimentaire et des solutions de subsistance alternatives. En particulier, les enfants souffrant de malnutrition recevront également des suppléments de vitamines et de minéraux. La deuxième composante vise à améliorer les mesures de prévention du COVID-19 en construisant, en réparant ou en améliorant les installations de lavage des mains dans les écoles et les ménages, et en augmentant l'accès à l'eau potable et en améliorant la capacité de stockage de l'eau des résidents locaux.

Le projet au Vietnam s'inscrit dans le cadre d'un programme d'aide d'une valeur de près de 18 milliards de dôngs de KOICA pour soutenir trois pays du bassin du Mékong que sont le Cambodge, le Myanmar et le Vietnam pour qu’ils surmontent les effets de l'épidémie de COVID-19 sur l'économie et la société.

NDEL