Publication du rapport sur les 10 ans de la mise en œuvre de la loi sur l’égalité des sexes

Vendredi, 25 septembre 2020 à 00:44:47
 Font Size:     |        Print
 

Photo : FNUAP.

Nhân Dân en ligne - Le Ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, en coordination avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Vietnam, a organisé, le 24 septembre à Hanoi, un atelier pour publier le rapport indépendant sur les 10 ans de la mise en œuvre de la loi liée à l’égalité des sexes.

Le Vietnam est l’un des signataires de nombreux documents internationaux sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. En 2006, le Vietnam a promulgué la loi sur l’égalité des sexes, qui oblige les agences gouvernementales et les comités populaires à tous les niveaux à exercer leurs responsabilités dans les travaux administratifs étatiques concernant l’égalité des sexes.

Après les 10 ans du déploiement de la loi sur l’égalité des sexes, sous la direction du Premier ministre vietnamien, le Ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a élaboré en 2018 un rapport de bilan sur la mise en œuvre décennale de la loi sur l’égalité des sexes sur la base d’une collection des rapports administratifs des ministères, branches et localités, et a organisé une conférence pour résumer les 10 ans de l’application de la loi sur l’égalité des sexes en octobre 2019.

En outre, le Ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a reçu un appui financier et technique du FNUAP pour élaborer un examen décennal indépendant de la mise en œuvre de la loi sur l’égalité des sexes. Ce rapport a été élaboré par des experts internationaux et vietnamiens à partir du début 2018 jusqu’à juin 2019. Le rapport se concentre sur l’évaluation de la conformité de la loi sur l’égalité des sexes avec les normes internationales sur les droits de l’homme.

Le rapport a également évalué les résultats de la mise en œuvre de la loi entre 2007 et 2019, clarifié les réalisations, les lacunes et les limites, et puis émis des recommandations pour la modification de la loi dans le but d’assurer une meilleure application de la loi.

Prenant la parole lors de l’atelier, Nguyen Thi Ha, vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, et vice-présidente permanente du Comité national pour le progrès de la femme vietnamienne, a déclaré que les travaux liés à l’égalité des sexes avait initialement créé des changements positifs dans la prise de conscience et le comportement des dirigeants à tous les niveaux, des fonctionnaires, des fonctionnaires et des habitants, en contribuant à renforcer le rôle et la position des femmes dans la famille et dans la société. Un certain nombre d’indicateurs de développement améliorés ont élevé le Vietnam à des niveaux supérieurs. Le Vietnam est hautement apprécié par la communauté internationale pour ses efforts visant à réaliser l’égalité des sexes.

Cependant, la mise en œuvre de l’égalité des sexes au Vietnam est confrontée à de nombreuses difficultés et défis. En fait, tant les hommes que les femmes souffrent des effets de l’inégalité entre les sexes, mais les femmes et les filles sont encore des groupes plus défavorisés.

La vice-ministre Nguyen Thi Ha a également souligné, à cette occasion, que le rapport indépendant sur les 10 ans de la mise en œuvre de la loi sur l’égalité des sexes avait été complété avec divers évaluations et jugements objectifs et significatifs.

Le Vietnam est confronté à de nombreux nouveaux défis en matière d’égalité des sexes causés par l’impact de l’économie mondiale, le développement rapide de la révolution technologique 4.0, les catastrophes naturelles, les changement climatique et les changements démographiques. Ces défis nécessitent l’élaboration de politiques et d’actions spécifiques pour maintenir les acquis, tout en traitant en même temps les problèmes de genre existants ainsi que les questions de sexe en émergence. Cet effort démontre le ferme engagement du Vietnam à atteindre l’objectif de développement durable No 5 sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

« Au cours des 10 années de mise en œuvre de la loi sur l’égalité des sexes, le Vietnam est devenu l’un des pays de la région Asie-Pacifique à avoir réalisé de nombreux progrès en la matière, avec de nombreuses réalisations remarquables dans la promotion des droits et de la direction des femmes, en particulier dans les secteurs de la santé et de l’éducation, à travers le renforcement du cadre juridique et institutionnel », a déclaré Naomi Kitahara, la représentante en chef du FNUAP au Vietnam.

La responsable onusienne a ajouté qu’en tant que l’un des 17 objectifs de développement durable, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes étaient indispensables dans tous les aspects de la vie socio-économique des gens. L’égalité des sexes n’est pas seulement un droit humain fondamental, mais aussi une base nécessaire pour une société vietnamienne pacifique et prospère. Sans aborder l’égalité des sexes, le Vietnam n’aura aucun moyen d’atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030, selon Naomi Kitahara.

NDEL