Après le COVID-19, les entreprises britanniques s’intéressent aux opportunités d’affaires au Vietnam

Samedi, 30 mai 2020 à 17:54:09
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – Le ministère vietnamien des Affaires étrangères et l’ambassade du Royaume-Uni au Vietnam, en collaboration avec l’organisation britannique Asia House, ont organisé le 29 mai un colloque portant sur le thème « Le Vietnam : les opportunités d’investissements et d’affaires après la pandémie de COVID-19 ».

L’événement a enregistré la présence du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son, de nombreux responsables du ministère des Affaires étrangères, du ministère de l’Industrie et du Commerce et du ministère du Plan et de l’Investissement, du directeur exécutif de l’Asia House, Michael Lawrence et de dirigeants d’une quarantaine d’entreprises britanniques telles que HSBC, De La Rue, KPMG, Prudential et Standard Chartered.

Le vice-ministre vietnamien Bui Thanh Son a fait remarquer que le colloque était une bonne occasion de rapprocher les entreprises britanniques et les organismes gouvernementaux vietnamiens et de les inviter à faire des affaires au Vietnam dans le contexte où les deux pays appliquaient des mesures strictes visant à contrôler le COVID-19 et à relancer l’économie.

Il a souligné l’importance de la coopération internationale dans le règlement des défis transfrontaliers comme la pandémie de COVID-19. Il a mis en valeur l’entraide entre le Vietnam et les autres pays, dont le Royaume-Uni, durant cette période épidémique difficile.

En tant que président de l’ASEAN en 2020 et membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, le Vietnam a fait preuve de dynamisme dans la coordination des politiques et des actions visant à lutter contre le COVID-19 de l’ASEAN et de ses partenaires majeurs, a indiqué Bui Thanh Son.

Le Vietnam a également contribué au renforcement de la solidarité internationale et de la coopération multilatérale au sein de l’ONU et de l’OMS et aux efforts de rendre le monde plus stable, plus sécurisé et plus durable, a-t-il ajouté.

Bui Thanh Son a fait savoir que le Vietnam se fixait un double objectif de contrôler la pandémie et de relancer l’économie. Le gouvernement vietnamien prévoit une croissance de 5% pour l’an 2020, a-t-il dit.

Par ailleurs, le gouvernement a employé des mesures d’urgence permettant de soutenir les activités de production et d’affaires et d’attirer des investissements étrangers. Récemment, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de créer un groupe de travail spécial chargé de la promotion des investissements après le COVID-19.

Bui Thanh Son s’est déclaré convaincu que le Vietnam était tout à fait capable d’atteindre son objectif en disposant d’une jeune population, d’une grande vitesse de transformation numérique et d’un vaste réseau des accords de libre-échange signés avec une soixantaine de partenaires.

Dans ce contexte, le Vietnam incite les entreprises étrangères, dont celles en provenance du Royaume-Uni, à investir et à faire des affaires dans le pays, a affirmé Bui Thanh Son.

Dans les temps à venir, les deux pays pourraient élever leur partenariat stratégique à un nouveau palier en saisissant des opportunités engendrées à la suite du Brexit, a-t-il dit.

De leur côté, les entreprises britanniques ont posé des questions sur la coopération entre les deux pays, les opportunités d’affaires qui se présentent et les politiques favorisant le commerce et l’investissement après le COVID-19.

Le vice-ministre Bui Thanh Son a suggéré que les investisseurs britanniques saisissent les opportunités entrainées par les politiques de promotion du commerce et de l’investissement du Vietnam, le déplacement de chaînes d’approvisionnement vers le Vietnam et l’entrée en vigueur des accords de libre-échange de nouvelle génération tels que l’EVFTA et le CPTPP.

Au nom de l’Asia House et des entreprises britanniques, Michael Lawrence a remercié les ministères vietnamiens concernés d’avoir organisé un tel événement les aidant à mieux se renseigner sur les politiques du gouvernement vietnamien vis-à-vis des investisseurs étrangers.

NDEL