Hô Chi Minh-Ville œuvre pour consolider l’amitié traditionnelle avec le peuple cambodgien

Vendredi, 24 mai 2019 à 17:46:28
 Font Size:     |        Print
 

La secrétaire adjointe du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Vo Thi Dung, et le vice-président de la Commission centrale de sensibilisation et d’entraînement du Parti du peuple cambodgien, Cheam Sophal, le 24 mai. Photo : CPV.

Nhân Dân en ligne - Hô Chi Minh-Ville et les autres localités vietnamiennes feront de leur mieux pour consolider l’amitié traditionnelle avec le Cambodge, conformément à la devise : « Bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale, solide et durable ».

C’est ce qu’a déclaré la secrétaire adjointe du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Vo Thi Dung, lors de sa rencontre le 24 mai avec une délégation de la Commission centrale de sensibilisation et d’entraînement du Parti du peuple cambodgien, conduite par son vice-président Cheam Sophal.

La responsable de Hô Chi Minh-Ville a insisté sur la nécessité d’une coopération bilatérale étroite en matière de sensibilisation auprès des habitants, notamment des jeunes générations, à la solidarité et à l’entraide mutuelle entre les deux Partis, les deux États et les deux peuples.

Les autorités municipales sont prêtes à créer les meilleures conditions possibles en faveur du renforcement des relations entre la ville et les localités cambodgiennes.

Pour sa part, Cheam Sophal s’est déclaré satisfait quant au développement fructueux des relations entre les deux Partis, les deux États et les deux peuples. Il a affirmé que le peuple cambodgien gardait à jamais dans son esprit l’aide précieuse que lui a accordée le Vietnam dans sa lutte d’hier contre le régime génocidaire et dans son œuvre actuelle d’édification et de développement du pays.

Selon Cheam Sophal, la visite de travail au Vietnam de la délégation cambodgienne a pour but de s’inspirer des expériences vietnamiennes en termes de recherche théorique et de formation du personnel.

Il a espéré que, dans le temps à venir, les deux pays continueraient à maintenir leurs relations de soutien mutuel en vue du développement commun.

NDEL