Nécessité d’une résilience aux changements climatiques

Jeudi, 20 juin 2019 à 16:45:53
 Font Size:     |        Print
 

Le PM Nguyên Xuân Phuc lors de la conférence-bilan en ligne sur les travaux de réponse aux incidents, aux catastrophes naturelles, de recherche et de sauvetage au cours de l'année 2018. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Lors de la conférence-bilan en ligne sur les travaux de réponse aux incidents, aux catastrophes naturelles, de recherche et de sauvetage au cours de l'année 2018, tenue dans la matinée du 20 juin, le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a souligné que l’édification d’une société sûre devant des désatres naturelles était une mission principale.

Le Vietnam est l’un des pays les plus vulnérables aux changements climatiques. C’est pourquoi ce pays asiatique participe activement aux engagements internationaux et met en œuvre des mesures pour bien s’adapter aux changements climatiques.

Les ministères, branches et localités ont bien achevé leur mission dans l’établissement des groupes d’inspection dans les localités, pour inspecter les mesures préventives, les moyens de recherche et de sauvetage, la sécurité des digues et des infrastructures importantes telles que les réseaux électriques, les routes, les hôpitaux et les écoles, ainsi que pour limiter les dégâts des catastrophes naturelles et lutter contre les incendies.

Les autorités centrales et locales ont assuré que 100% des administrations à tous les niveaux, des organismes, des organisations et des foyers à travers le pays recevaient suffisamment d’informations sur les calamités naturelles, et que 100% des personnels chargés de la prévention et de la lutte contre les calamités naturelles étaient bien entraînés en la matière.

À cette occasion, le chef du Gouvernement vietnamien a souligné les neuf missions importantes dans les temps à venir.

(1) Consolider les organismes chargés de la prévention et du contrôle des catastrophes naturelles à tous les niveaux ; attribuer clairement les compétences et les responsabilités de chaque membre.

(2) Réviser, mettre à jour et améliorer les plans d’intervention en cas de catastrophe et les opérations de recherche et de sauvetage, afin d’éviter les situations passives et défavorables.

(3) Continuer de sensibiliser les habitants aux compétences en matière de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles.

(4) Améliorer la qualité des prévisions et des alertes précoces, et établir plus de stations de prévision hydrométéorologique.

(5) Accroître la résilience aux catastrophes naturelles des projets d’infrastructure comme digue, barrage, etc.

(6) Perfectionner la capacité de conseil, de direction et de pilotage efficace du système des organismes du niveau central au niveau local, à travers la modernisation des technologies et des installations.

(7) Compléter des institutions, des politiques et des lois pour assurer l’opération synchronisée, l’efficacité et l’efficience ; constituer une équipe de conseillers professionnels en prévention des catastrophes naturelles.

(8) Assurer le budget de la lutte contre les catastrophes naturelles, comme le budget prévisionnel, les réserves d’État, le fonds de réserve financière, des ressources non budgétaires et le fonds de lutte contre les catastrophes.

(9) Promouvoir la recherche et l’application des technologies ; renforcer la coopération internationale en matière de prévention et de contrôle des catastrophes naturelles.

D’ajouter que le PM Nguyên Xuân Phuc a mis l’accent sur l’élargissement des relations entre le gouvernement et les organisations et populations dans ce domaine.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: