Les envois de fonds vers Hô Chi Minh-Ville sont estimés à 5,5 milliards de dollars

Mercredi, 28 octobre 2020 à 11:37:56
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur Luong Thanh Nghi, vice-président du Comité d’État chargé des Vietnamiens résidant à l’étranger lors de l'événement. Photo : Journal SGGP.

Nhân Dân en ligne - Malgré les impacts de l’épidémie de Covid-19, le montant des envois de fonds vers Hô Chi Minh-Ville au cours des 9 premiers mois de l’année a atteint environ 4 milliards de dollars, soit une hausse de 2 % en glissement annuel. Selon le Comité d’État chargé des Vietnamiens résidant à l’étranger à Hô Chi Minh-Ville, ce chiffre pour l’ensemble de l’année est estimé à 5,5 milliards de dollars, en hausse de 0,82 % sur un an.

Le Comité d’État chargé des Vietnamiens résidant à l’étranger à Hô Chi Minh-Ville a organisé, le 27 octobre, une conférence pour les hommes d’affaires vietnamiens d’outre-mer afin de promouvoir la force de la communauté des affaires Viêt kiêu pour le développement de Hô Chi Minh-Ville.

« Hô Chi Minh-Ville dispose d’une grande force et de nombreuses ressources, avec près de 10 millions d’habitants, plus de 350 000 entreprises et des relations avec des millions de Vietnamiens résidant à l’étranger dans de nombreux pays et territoires », a déclaré le vice-président permanent de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm.

Selon lui, les dirigeants d’Hô Chi Minh-Ville écoutent les précieux partages de la communauté d’entreprises, des experts des associations des hommes d’affaires nationales et étrangères pour surmonter les difficultés causées par l’épidémie de Covid-19 afin de contribuer à la reprise de la croissance économique de Hô Chi Minh-Ville dans les temps à venir.

En 2019, le chiffre d’affaires à l’exportation de Hô Chi Minh-Ville vers l’Union européenne a atteint plus de 5 milliards de dollars (soit une hausse de 5,4 % en glissement annuel). Au cours des 6 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires à l’exportation vers ce marché a également atteint 2,3 milliards de dollars, dont plus de 300 millions de dollars seulement pour l’agriculture, la sylviculture et la pêche.

« Hô Chi Minh-Ville voit l’Europe comme un grand marché pour les entreprises. Cependant, il s’agit aussi d’un marché exigeant, obligeant les entreprises à faire des efforts pour garantir la qualité et la conception des produits, ainsi que de nombreux autres facteurs pour surmonter les règlementations européennes, a ajouté Lê Thanh Liêm.

Pour sa part, l’ambassadeur Luong Thanh Nghi, vice-président du Comité d’État chargé des Vietnamiens résidant à l’étranger du ministère des Affaires étrangères, a déclaré qu’après près de trois mois de mise en œuvre, l’Accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA) a eu des signes positifs, en particulier pour les produits agricoles du Vietnam vers l’UE, qui est le deuxième importateur du Vietnam. Selon cet accord, près de 100 % des lignes tarifaires seront abaissées selon une feuille de route de 7 à 10 ans, ce sera l’occasion de dynamiser les flux de marchandises vietnamiennes vers l’Europe dans les années à venir.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: