L’Église bouddhique du Vietnam soutient les victimes du cyclone Idai

Mardi, 02 avril 2019 à 11:28:51
 Font Size:     |        Print
 

Le Vénérable Thich Dông Huê remet des vivres pour venir en aide à des habitants touchés par le cyclone Idai. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - L’Église bouddhique du Vietnam (EBV) et la communauté des Vietnamiens ont remis, le 1er avril à Maputo, au Mozambique, 20 tonnes de vivres aux victimes du cyclone tropical Idai.

La cérémonie de remise a enregistré la présence du directeur par intérim de l’Institut de gestion des catastrophes du Mozambique, Casimiro Abreu, du Vénérable Thich Dông Huê, membre du Conseil d'administration du Comité central de l’EBV, également président de l’EBV au Mozambique, de l’ambassadeur du Vietnam au Mozambique, Lê Huy Hoàng, ainsi que des représentants du Ministère mozambicain des Affaires étrangères et de la Communauté des Vietnamiens dans ce pays.

Prenant la parole, le Vénérable Thich Dông Huê a transmis aux victimes de cyclone Idai les condoléances de l’EBV, soulignant que le programme d'aide, comprenant plus de 20 tonnes de vivres et de secours, témoignait de la solidarité et du partage des adeptes de l’EBV et des bouddhistes vietnamiens avec les victimes du cyclone.

Le vénérable a exprimé son espoir que les autorités locales et la population surmonteraient bientôt les conséquences du cyclone.

Le directeur par intérim de l’Institut de gestion des catastrophes du Mozambique, Casimiro Abreu, a remercié l’EBV, l'Ambassade du Vietnam et la communauté des Vietnamiens au Mozambique pour leur aide, en demandant à l’Ambassade du Vietnam au Mozambique de transmettre les remerciements du Mozambique au Gouvernement et au peuple vietnamiens pour avoir accordé un soutien précieux à la fois matériel et spirituel au gouvernement mozambicain et à ses habitants.

Auparavant, le 26 mars, Movitel, coentreprise entre le groupe des télécommunications de l'Armée vietnamienne (Viettel) et la société mozambicaine SPI, avait remis 50 tonnes de vivres aux habitants de la ville de Beira, dans la province centrale de Sofala.

Le cyclone tropical d'Idai est considéré comme la plus grande catastrophe naturelle des 30 dernières années, affectant lourdement la région centrale du Mozambique et certains pays voisins comme le Zimbabwe et le Malawi.

Le typhon a tué 780 personnes et a sérieusement affecté la vie de plus de 2,9 millions de personnes. Au Mozambique, au moins 518 personnes auraient été tuées, 1 522 blessées et 135 000 sans-abri. La plupart des maisons et des bureaux de la ville portuaire de Beira ont été complètement détruits.

NDEL