Rencontre du PM avec des Viêt kiêu de retour au pays pour le Têt traditionnel

Lundi, 28 janvier 2019 à 09:23:08
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc rencontre des Viêt kiêu à Hanoï. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a rencontré samedi 26 janvier à Hanoi des Vietnamiens résidant à l’étranger (Viêt kiêu) revenus au pays pour participer au Programme « Le printemps dans mon pays natal 2019 ».

Le chef du Gouvernement a fait grand cas des suggestions des Vietnamiens résidant à l’étranger concernant certaines questions du pays et souhaité que ceux-ci continuent d'apporter leur part au développement de leur pays d'origine. Il les a informés des acquis obtenus par le Vietnam en 2018.

Les principaux indicateurs économiques ont été positifs, a-t-il précisé, tout en expliquant que la croissance du PIB a été élevée et que l’environnement des affaires est demeuré favorable aux investisseurs.

Il a souligné que la lutte anti-corruption avait été renforcée et que de nombreuses affaires importantes avaient été détectées.

Toujours d’après lui, le Gouvernement vietnamien promeut une croissance inclusive qui profite à toute la population.

Rappelant que le Vietnam est partie aujourd’hui de 12 accords de libre-échange, le Premier ministre a appelé les Viêt kiêu à retourner investir au Vietnam.

Il a insisté sur les contributions importantes des Viêt kiêu au succès du pays, tout en assurant de l’attention du Parti et de l’État vietnamiens à leur égard.

Il a souhaité que les Viêt kiêu continuent de promouvoir les activités commerciales et d’investissement, de mobiliser des fonds d’investissement au Vietnam, d’élargir le réseau de distribution des marchandises vietnamiennes à l’étranger et de renforcer la publicité sur celles-ci.

Lors de la rencontre, des Viêt kiêu a avancé des propositions pour contribuer au développement du pays.

Ils ont apprécié le fait que le Gouvernement vietnamien promouvait la création de start-up et l’innovation chez les jeunes et effectuait des réformes dans le secteur bancaire, et demandé de créer un fonds d’investissement des Viêt kiêu.

VNA/NDEL