Le PM Nguyên Xuân Phuc à la rencontre des Vietnamiens en Belgique

Jeudi, 18 octobre 2018 à 16:17:19
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (debout) prend la parole lors de sa rencontre avec les représentants des Vietnamiens en Belgique. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Dans le cadre de sa visite officielle en Belgique, le Premier ministre (PM) du Vietnam Nguyên Xuân Phuc, accompagné de son épouse et d’une haute délégation vietnamienne, s’est rendu le 17 octobre à l’Ambassade du Vietnam où il a rencontré la communauté vietnamienne résidant dans ce pays.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a informé ses interlocuteurs des résultats de ses récentes rencontres avec plusieurs dirigeants belges, ainsi que de la récente décision de la Commission européenne de soumettre l’Accord de libre-échange Vietnam-Union européenne (UE) au Conseil européen pour signature officielle fin 2018 et de transmettre ensuite ce document au Parlement européen pour ratification au début 2019. Selon lui, cet accord aura un impact significatif sur le développement économique du Vietnam.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a rappelé l’engagement des entreprises européennes et belges en particulier à venir nombreuses investir au Vietnam pour tirer le meilleur profit de ce futur accord de libre-échange.

Le chef du gouvernement vietnamien a également fait le point sur la situation actuelle du Vietnam en termes de croissance socio-économique. Il a hautement apprécié les contributions actives des ressortissants vietnamiens en Belgique au développement de leur pays natal.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a demandé à la communauté des Vietnamiens résidant et travaillant en Belgique de préserver la culture traditionnelle du Vietnam, de s’orienter toujours vers la Patrie et de consolider leur solidarité et leur soutien mutuel.

Photo de famille entre le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc, son épouse, le corps diplomatique et la communauté des Vietnamiens en Belgique. Photo: VGP.

Actuellement, la communauté des Vietnamiens en Belgique recense environ 13 000 personnes dont 250 étudiants suivant un cursus de formation, notamment de master et de doctorat. Cette communauté est bien appréciée par son assiduité, son respect strict du droit et sa bonne intégration au pays d’accueil.

NDEL