Entraide mutuellle entre les Viêt kiêu à Phnom Penh

Mardi, 17 juillet 2018 à 16:40:14
 Font Size:     |        Print
 

Le chargé d’affaires de l’Ambassade du Vietnam au Cambodge, Nguyên Trac Toan, remet des cadeaux aux Viêt kiêu à Phnom Penh. Photo : NDEL

Nhân Dân en ligne - La communauté des Vietnamiens à l’étranger a partagé les difficultés avec les familles cambodgiennes et Viet kieu* touchées par l’incendie survenu le 10 juillet dans l’arrondissement de Russey Keo, à Phnom Penh, au Cambodge, qui avait brûlé 59 maisons et des biens des 67 foyers dont 57 sont cambodgiens d’origine vietnamienne.

Dans la matinée du 14 juillet, les représentants du Comité d’État chargé des Vietnamiens à l’étranger du Ministère vietnamien des Affaires étrangères, de l’Ambassade vietnamienne au Cambodge et de l’Association Khmer – Vietnam au Cambodge ont remis des cadeaux de la communauté des Vietnamiens à l’étranger aux familles sinistrées.

« Je me suis réjoui de recevoir de l’argent et des cadeaux des individus, des organisations et des Vietnamiens à l’étranger. Je vais utiliser cette somme pour reconstruire la maison afin de stabiliser la vie de ma famille. », a fait savoir Sok Ley, un Viêt kiêu de 58 ans dont la maison avait été détruite lors de l’incendie.

Sok Phi Rum, un Cambodgien touché par l’incendie, a exprimé ses remerciements au gouvernement vietnamien et aux mécènes pour leurs aides efficaces.

Selon l’Association Khmer-Vietnam au Cambodge, les individus, organisations ainsi que les Vietnamiens à l’étranger ont remis près de 75 000 dollars, plus de 17 tonnes de riz et des nouilles, des bouteilles de sauce de poisson, des produits et outils de première nécessité aux familles sinistrées.

Rappelons qu’ un vaste incendie s’était déclaré à 3h15’ le 10 juillet au village de Mittapheap, quartier de Rusaykeo, à Phnom Penh. Ce terrible incendie avait brûlé 59 maisons et des biens des 67 foyers dont 57 sont cambodgiens d’origine vietnamienne. Aucun décès n’a été heureusement, signalé, l’incendie a toutefois provoqué de lourds dégâts matériels.

Actuellement, les Viêt kiêu à Phnom Penh doivent faire face à de nombreuses difficultés d’autant plus que la saison pluviale arrive dans ce pays. Les victimes ont vraiment besoin des aides individuelles et collectives pour stabiliser progressivement leur vie.

* Viêt kiêu : Vietnamiens résidant à l’étranger

NDEL