COVID-19

Dix nouveaux cas exogènes détectés l’après-midi du 3 mai

Mardi, 04 mai 2021 à 11:57:24
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a recensé 19 nouveaux cas de COVID-19 en 12 heures jusqu’à 18h00 lundi 3 mai, a fait savoir le Ministère vietnamien de la Santé.

Il s’agit de neuf cas importés et de dix cas d’origine locale. Les cas importés placés en quarantaine comprennent un cas à Bà Ria-Vung Tàu, un à Kiên Giang, deux à Dà Nang, cinq à Khanh Hoà ; et les cas de transmission locale, deux à Hà Nam et huit à Vinh Phuc.

Le bilan national de l’épidémie s’établit désormais à 2 981 cas, parmi lesquelles 1.605 sont d’origine locale.

Jusqu’à présent, 2 560 patients ont été déclarés guéris. Le bilan de décès liés au nouveau coronavirus reste à 35, a rapporté le Département de l’administration des services médicaux du Ministère de la Santé.

Parmi les patients encore sous traitement dans des établissements médicaux à travers le pays, 24 ont été testés négatifs au SARS-CoV-2 une fois, 12 autres deux fois et 38 autres encore, trois fois.

Environ 39 870 personnes ayant été en contact direct avec des cas confirmés ou en provenance de régions épidémiques ont été mises en quarantaine dans des hôpitaux, d’autres établissements et à domicile ou dans des lieux d’hébergement.

À Hanoï, face à l’évolution complexe de l’épidémie de COVID-19, le Service municipal de l’éducation a publié lundi après-midi 3 mai un document demandant la fermeture des classes à partir de mardi 4 mai. L’étude et l’enseignement en ligne sont aussi immédiatement appliqués.

Hanoï enregistre un nouveau cas de COVID-19 dans la zone urbaine Times City

Mardi matin, Hanoï a enregistré un nouveau cas de COVID-19, selon le Centre de contrôle des maladies de Hanoï.

Il s'agit d'un expert indien, domicilié dans l'appartement 12B34 de l'immeuble Park 10, de la zone urbaine Times City, de l'arrondissement de Hoang Mai.

Selon une enquête épidémiologique, il était entré au Vietnam le 17 avril et avait été mis en quarantaine concentrée dans l'hôtel Canh Hung, de l'arrondissement de Hong Bang, à Hai Phong. Après avoir testé négatifs deux fois au virus SARS-CoV-2, il avait terminé le 1er mai la mise en quarantaine médicale et pris un taxi pour se rendre à Hanoï.

Le 3 mai, il est allé à l'hôpital international de Vinmec pour se faire dépister du COVID-19. Le résultat était positif au nouveau coronavirus. Il a été immédiatement transféré à l'hôpital national des maladies tropicales No 2 pour traitement.

Les autorités compétentes sont en train de tracer les cas de contact étroit avec le patient et imposent l'isolement à son domicile pour éviter la contagion.

VNA/NDEL