Aide de l’UNFPA Vietnam pour les personnes âgées victimes des inondations

Jeudi, 28 janvier 2021 à 13:39:08
 Font Size:     |        Print
 

Naomi Kitahara, représentante en chef de l'UNFPA au Vietnam. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Naomi Kitahara, représentante en chef du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Vietnam, a remis, dans l’après-midi du 26 janvier à Hanoi, 3 704 kits de secours d’une valeur totale de 180 000 dollars à Bùi Quang Huy, secrétaire permanent du Comité central (CC) de l’Union de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh et président du CC de l’Association des étudiants du Vietnam, pour aider les personnes âgées dans les zones touchées par les inondations dans les provinces d’Ha Tinh, de Quang Tri et de Quang Ngai.

Il s’agit de la poursuite du programme de l’UNFPA de fourniture d’articles de première nécessité aux femmes et aux filles exposées au risque de violence dans les provinces touchées par les inondations. La cérémonie de remise s’est déroulée avec le soutien financier du Fonds des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF).

Depuis le début du mois d’octobre 2020, le Centre du Vietnam a subi des inondations historiques causées par de fortes pluies et des tempêtes consécutives, qui ont fait plus de 200 morts et des milliers de sans-abris. Au moins 7,7 millions de personnes ont été touchées, dont 1 343 000 femmes et 143 000 personnes de plus de 65 ans. Parmi les femmes victimes de ces inondations, 92 075 étaient enceintes.

Lors des catastrophes naturelles, les personnes âgées constituent le groupe le plus vulnérable. Selon l’évaluation menée par les experts de l’UNFPA au Vietnam, dans les zones les plus touchées du Centre du Vietnam, les établissements médicaux ont été gravement affectés par les inondations et les glissements de terrain et les programmes de santé communautaire ont été interrompus. Ces conditions difficiles ont posé des problèmes pour les personnes âgées en raison du manque de services de soins médicaux. Les problèmes de vulnérabilité des personnes âgées peuvent représenter une menace pour leur vie et leur santé.

Le kit essentiel est une aide humanitaire de l’UNFPA pour protéger la santé et les droits des femmes et des filles, réduire le risque de violence sexiste et en même temps garantir la dignité des femmes et des filles victimes de la crise. L’UNFPA au Vietnam a décidé d’étendre la fourniture de ces kits essentiels à d’autres groupes vulnérables, dont les personnes âgées.

Naomi Kitahara, représentante en chef de l’UNFPA au Vietnam, a déclaré que cette distribution avait pour but de renforcer la solidarité entre les deux sexes, ainsi qu’entre les personnes âgées et la jeunesse du Vietnam. La coopération entre l’UNFPA au Vietnam et l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh découle de l’initiative d’unir les jeunes et les personnes âgées, pour un Vietnam respectueux de la dignité de tous. L’UNFPA a exprimé sa gratitude envers l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh pour son aide à répondre aux besoins particuliers des personnes âgées, qui est l’une des initiatives lancées par cette agence onusienne.

S’exprimant lors de la cérémonie, Bùi Quang Huy, secrétaire permanent du CC de l’Union de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh et président du CC de l’Association des Étudiants du Vietnam, a hautement apprécié le soutien de l’UNFPA au Vietnam, en louant les efforts de promotion des contributions des jeunes à la communauté. Le CC de l’Union de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh dirigera ses antennes dans les provinces de Quang Ngai, Quang Tri et Hà Tinh pour organiser rapidement la distribution des kits première nécessité aux personnes âgées touchées par les récentes inondations.

L’UNFPA est l’institution spécialisée des Nations Unies pour la santé sexuelle et reproductive. Elle œuvre pour un monde où chaque grossesse est attendue, où chaque naissance a lieu en sécurité et où chaque jeune se développe avec tout son potentiel. L’assurance de la réalisation des droits et des besoins des personnes âgées est une action en réponse à l’objectif de « Ne laisser personne de côté », l’un des principaux moteurs du Plan de réponse humanitaire de l’UNFPA.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: