COVID-19 : soutien de l’UNFPA au Vietnam dans les soins de santé reproductive

Jeudi, 07 janvier 2021 à 15:37:27
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie de signature. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Vietnam a fourni, dans la matinée du 7 janvier, 64 moniteurs cardiaques fœtaux et équipements de protection individuelle, d’une valeur de 300 000 dollars, pour aider le Vietnam à assurer la continuité et la qualité des services de soins de santé sexuelle et reproductive dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Lors de la cérémonie de remise des équipements, Naomi Kitahara, représentante en chef de l’UNFPA au Vietnam, a pris en haute considération les efforts du gouvernement vietnamien dans la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19. Depuis la découverte du premier cas positif au 6 janvier 2020, il y a eu 1 494 cas d’infection et 35 décès enregistrés dans tout le pays. À cette occasion, Naomi Kitahara a adressé ses félicitations au Vietnam pour son succès dans la maitrise de la propagation du COVID-19.

Cependant l’épidémie de COVID-19 s’est développée de manière complexe à l’échelle mondiale et a eu un grand impact sur le Vietnam. Dans ce contexte difficile, les femmes enceintes, les nourrissons et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables.

Le COVID-19 augmente non seulement le risque de surcharge du système de santé du Vietnam, mais il a également incité de nombreuses femmes à reporter ou annuler les contrôles prénatals et les examens connexes en raison de la crainte d’une infection dans les établissements de santé. Ce problème pourrait annuler les progrès du Vietnam en matière de réduction de la mortalité infantile et menacer la réalisation des cibles de l’Objectif de développement durable No 3 (ODD-3).

Équipements de protection individuelle. Photo : Minh Duy/NDEL.

Un grand nombre d’équipements de protection individuelle et 64 moniteurs cardiaques fœtaux d’une valeur de 300 000 de dollars seront remis aux hôpitaux de district de 9 provinces montagneuses du Nord, des Hauts Plateaux du Centre (Tây Nguyên) et de certaines provinces du Centre, à savoir Bac Kan, Son La, Lai Châu, Dak Nông, Gia Lai, Kon Tum, Dak Lak, Quang Nam et Quang Ngai.

Ce soutien est l’une des solutions nécessaires pour garantir la continuité des services de santé reproductive et sexuelle de qualité, ce qui permet que les femmes enceintes se sentent en sécurité et à l’aise pour se rendre dans les établissements de soins.

En recevant le matériel médical de l’UNFPA, Phan Lê Thu Hang, directrice adjointe du Département de la Planification et des Finances du ministère vietnamien de la Santé, a déclaré que la protection de la santé de tous les citoyens était une priorité absolue du gouvernement pendant l’épidémie de COVID-19. Ceci est particulièrement vrai pour les femmes enceintes dans les zones peuplées de minorités ethniques et les zones touchées par des catastrophes naturelles. Le ministère de la Santé transférera les fournitures et équipements médicaux offerts par l’UNFPA aux hôpitaux et aux établissements médicaux.

MINH DUY/NDEL