Aseantoday : le Vietnam continue à jouer un rôle de plus en plus important dans la géopolitique régionale et mondiale

Samedi, 19 septembre 2020 à 09:42:00
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : Aseantoday.

Nhân Dân en ligne - En tant que leader émergent de la pandémie de COVID-19, le Vietnam continuera à jouer un rôle de plus en plus important dans la géopolitique régionale et mondiale.

Le site Web Aseantoday.com a publié le 16 septembre un article faisant grand cas des réalisations du Vietnam et de ses contributions régionales et mondiales au cours des 75 dernières années.

Selon l’article, les dirigeants de pays du monde entier, dont le Cambodge, la Chine, Cuba, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, la Russie, Singapour et la Thaïlande, ont récemment envoyé des messages et des lettres de félicitations aux dirigeants du Parti et de l’État vietnamiens en l'honneur du 75e anniversaire de la fête nationale du Vietnam le 2 septembre. Ils soulignent une reconnaissance mondiale de l'économie à croissance rapide du Vietnam et la participation active du pays à la résolution des problèmes régionaux et internationaux.

L’article a cité le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc déclarant, lors d'une cérémonie marquant le 75e anniversaire de la fête nationale, qu'au cours des 75 dernières années, le Vietnam avait enregistré des réalisations importantes. Les plus remarquables sont l'amélioration de la qualité de vie de sa population, une croissance économique élevée et durable, une stabilité sociopolitique, une défense et une sécurité solides, des relations extérieures élargies et approfondies et des contributions actives et responsables à la paix et à la coopération dans la région et dans le monde.

Bien que le Vietnam ait été durement touché par la pandémie mondiale, le pays a réussi à afficher une croissance économique de près de 2% au premier semestre de cette année, avec un excédent commercial de 11 milliards de dollars. Le gouvernement vietnamien est déterminé à restructurer l'économie de manière durable et à passer à une économie numérique, a indiqué le Premier ministre.

En ce qui concerne les relations extérieures, le Vietnam s'en tiendra à sa politique étrangère d'indépendance, d’autonomie, de multilatéralisme et d'intégration mondiale proactive. Le Vietnam a bâti sa géopolitique sur le renforcement de la coopération avec les pays sur la base du respect de l'indépendance, de la souveraineté, de l'égalité et des avantages mutuels, en réglant les différends par des mesures pacifiques conformément au droit international.

Lors d’une cérémonie en l’honneur de la fête nationale le 28 août à Hanoi, l'ambassadeur palestinien au Vietnam Saadi Salama, qui est actuellement le doyen du Corps diplomatique au Vietnam, a fait l'éloge des contributions du Vietnam en tant que président de l’ASEAN 2020 et membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour 2020-2021. Il a également souligné les réalisations du Vietnam à travers près de 35 ans de « Dôi Moi » (renouveau).

En 1995, le Vietnam a rejoint l'ASEAN en tant que septième membre et est ainsi devenu éligible pour participer à toutes les institutions liées à l'ASEAN. Selon le professeur Carlyle Thayer de l'Académie Australienne des Forces de Défense, cela a fourni une base solide pour le pays de s'ouvrir et s'intégrer à la région et au monde.

Le Vietnam est également devenu membre de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). À partir de 2001, le Vietnam a commencé à négocier des partenariats stratégiques avec les grandes puissances et d'autres États importants. À ce jour, il a établi le partenariat stratégique avec 16 pays que sont l'Australie, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Inde, l'Indonésie, l'Italie, le Japon, la Malaisie, les Philippines, la Russie, Singapour, la République de Corée, l'Espagne, le Royaume-Uni et la Thaïlande. Au fil du temps, plusieurs de ces relations se sont transformées en partenariats stratégiques intégraux. En outre, le Vietnam a négocié 12 accords sur des partenariats intégraux dans le monde.

En 2008-2009, le Vietnam a été élu pour la première fois au Conseil de sécurité des Nations Unies. Il a contribué positivement à la non-prolifération nucléaire. De plus, la participation au Conseil de sécurité a conduit le Vietnam à prendre la décision de contribuer au maintien de la paix de l'ONU, d'abord en envoyant un nombre limité d'observateurs militaires, puis en envoyant un hôpital de campagne de niveau II au Soudan du Sud. Le Vietnam s'est également engagé à fournir des spécialistes du génie pour aider à l'élimination des munitions non explosées.

Les États-Unis ont reconnu le rôle constructif du Vietnam dans les relations internationales en inscrivant le pays comme partenaire stratégique potentiel dans tous les principaux documents de politique de sécurité et de défense adoptés sous l’administration de Donald Trump. Ces documents de politique comprennent la stratégie de sécurité nationale des États-Unis, la stratégie de défense nationale des États-Unis et la stratégie indo-pacifique des États-Unis. Les États-Unis ont demandé au Vietnam d'accueillir le deuxième sommet entre Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoi en février 2019.

Récemment, le Vietnam s’est servi de son rôle de président de l'ASEAN pour assumer un rôle de leadership proactif au sein de l'ASEAN pour répondre à la pandémie de COVID-19. Le Vietnam a convoqué une réunion en vidéoconférence des ministres de la Santé de l'ASEAN le 7 avril et deux sommets consécutifs le 14 avril. Le premier était le Sommet spécial de l'ASEAN sur la maladie à coronavirus COVID-19 et le second était le Sommet spécial ASEAN+3. Le Vietnam a réussi à obtenir un consensus sur une réponse régionale au coronavirus et à lancer des discussions préliminaires sur une reprise post-pandémique.

Le Vietnam, qui avait initialement dû reporter le 36e Sommet de l'ASEAN, a réussi à accueillir le Sommet en vidéoconférence le 23 juin. Lors des deux Sommets de l'ASEAN, le Vietnam a profité de l'occasion pour s'appuyer sur le soutien et la coopération de ses partenaires de dialogue.

Selon le professeur Thayer, en tant que président de l'ASEAN et membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, le Vietnam a déjà lancé deux initiatives prometteuses. La première est la tenue d’un débat sur le respect de la Charte des Nations Unies au siège de l’ONU. La deuxième initiative consiste à organiser la première réunion jamais organisée entre l’ONU et l’ASEAN en tant qu’organisation régionale.

En tant que leader émergent de la pandémie COVID-19, le Vietnam continuera à jouer un rôle de plus en plus important dans la géopolitique régionale et mondiale. Ses politiques, du niveau de l'ASEAN à l'ONU, soutiennent des initiatives multilatérales clés et promeuvent des connexions mondiales vitales pour résoudre les problèmes régionaux et internationaux, a conclu l’article.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: