Pour une communauté de l’ASEAN unie, puissante, prospère et ouverte

Jeudi, 17 septembre 2020 à 09:39:42
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Dans le cadre de l’Année de la présidence de l’ASEAN 2020, la 53e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM 53) et les réunions connexes se sont tenues du 9 au 12 septembre en visioconférence. Malgré l’absence de traditionnelles photos de famille avec la poignée de main à la manière de l’ASEAN, l’AMM 53 et les réunions connexes se sont couronnées de succès.

Selon le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam Pham Binh Minh, la visioconférence n’a pas affecté les réunions. «Les documents ont été rédigés avec consensus et de manière rapide. « Tous les documents ont été adoptés avec un haut niveau de consensus et le contenu est très positif», a-t-il ajouté.

Nombre record de documents adoptés

Au total, 42 documents ont été adoptés au cours de l'AMM 53 et des réunions connexes, un record, a déclaré le Vice-Premier ministre vietnamien Pham Binh Minh, soulignant que l'AMM 53 avait été un grand succès.

L’organisation réussie de l’AMM 53 dans le contexte de l'évolution complexe de la pandémie de COVID-19 a montré la solidarité, la réactivité et la détermination de l'ASEAN qui ont aidé le Vietnam à organiser des vidéoconférences.

Il y a eu 19 réunions entre les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN, des pays invités et des partenaires, dont l’AMM 53, la 10e réunion des ministres des Affaires étrangères du Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) et le 27e Forum régional de l'ASEAN (ARF).

En outre, le Vietnam a présidé trois réunions spéciales : la session extraordinaire de la réunion du Conseil de coordination de l’ASEAN sur le développement sous-régional, la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN avec les représentants de la Commission intergouvernementale des droits de l'homme de l’ASEAN (AICHR) et le dialogue ministériel de l’ASEAN sur le renforcement du rôle des femmes pour une paix et une sécurité durables

Les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN ont montré leur détermination et leur engagement à mettre en œuvre les objectifs et les priorités dans l'esprit d'une ASEAN 2020 « cohésive et réactive », a souligné Pham Binh Minh.

Les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et leurs partenaires ont également discuté des efforts visant à contenir la pandémie de COVID-19 et à redémarrer l'économie dans la période post-pandémique.

Ils ont exprimé leur détermination à maintenir l'Asie du Sud-Est en tant que région de paix, de sécurité, de neutralité et de stabilité tout en renforçant la centralité, l'unité, la résilience de l'ASEAN et en promouvant l'établissement de la confiance, le respect mutuel et l'état de droit.

Les participants ont discuté des mesures visant à intensifier les partenariats de l'ASEAN pour la paix et le développement durable. Les partenaires continuent de soutenir le rôle central de l’ASEAN dans la mise en place d'une architecture régionale ouverte, inclusive, transparente et fondée sur des règles.

L'ASEAN a accepté d'accorder le statut de partenariat de développement à la France et à l'Italie tout en admettant la Colombie et Cuba au Traité d'amitié et de coopération (TAC) de l'ASEAN.

Les ministres des Affaires de l’ASEAN ont également discuté des défis traditionnels et non traditionnels tels que la cybersécurité, le terrorisme, la criminalité transnationale, les catastrophes naturelles et le changement climatique ainsi que des questions régionaux et internationaux.

La question de la Mer Orientale a été évoquée lors de toutes les réunions, y compris avec les partenaires de l'ASEAN à l'ARF 37.

S’agissant de cette question, le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères a affirmé la position de l’ASEAN sur l'importance de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la liberté de navigation maritime et aérienne dans la Mer Orientale, pour les intérêts communs de tous les pays. Cette position a été soutenue par les partenaires de l'ASEAN.

Renforcer le rôle central de l’ASEAN

Ils ont déclaré que les parties devraient promouvoir le dialogue, instaurer la confiance et s'abstenir d'actes qui compliquent la situation, et éviter la militarisation, le recours ou la menace d'utiliser la force et de régler les différends par des mesures pacifiques fondées sur le droit international.

L’AMM 53 et les réunions connexes ont eu lieu dans le contexte des évolutions complexes de la situation mondiale et régionale et des dissensions des grandes puissances.

Le Vice-Premier ministre vietnamien a reconnu que la concurrence des grandes puissances était abordée et discutée dans de nombreux forums à travers le monde. « Il est évident que cela se voit en Asie du Sud-Est - une zone géographique stratégique.» La question a été mentionnée lors du récent Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) et du Forum régional de l'ASEAN où des sujets de nature stratégique sont débattus.

Dans une déclaration à l'occasion du 53e anniversaire de la création de l'ASEAN, les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN ont noté les incertitudes croissantes résultant de l'évolution de la dynamique géopolitique dans le paysage régional et mondial, et réitèrent leur engagement à maintenir l'Asie du Sud-Est en tant que région de paix, de sécurité, la neutralité et la stabilité, et le renforcement des valeurs axées sur la paix dans la région conformément au droit international.

Ils se sont également engagés à renforcer la centralité de l’ASEAN et à encourager l'engagement constructif des partenaires extérieurs de l'ASEAN, par le biais de mécanismes dirigés par l’ASEAN tels que l'EAS, l'ARF et la Réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN plus (ADMM-Plus), pour renforcer également la confiance mutuelle.

Les initiatives du Vietnam deviennent celles de l’ASEAN

Lors de l’AMM 53, les représentants de l’ASEAN ont apprécié les initiatives du Vietnam en tant que président de l’ASEAN 2020 sur le maintien de la coopération dans la prévention et la lutte contre les épidémies ainsi que dans l’édification de la communauté et le renforcement du rôle central de l’ASEAN.

Selon le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, les initiatives proposées par le Vietnam ont été soutenues par les pays membres et sont devenus les initiatives communes de l’ASEAN. Les plus remarquables sont la création du Fonds de l'ASEAN pour la réponse au COVID-19, de la Réserve régionale de fournitures médicales et l’élaboration d’un plan de relance économique post COVID-19.

Les pays membres de l’ASEAN sont convenus de travailler ensemble pour réaliser les initiatives du Vietnam afin de contenir la pandémie et de relancer l’économie de chaque nation et de la région.

Avec le succès de l’AMM 53 et les réunions connexes, le Vietnam en tant que président de l’ASEAN 2020 a réussi à affirmer son rôle actif dans la coordination des efforts communs de l’ASEAN pour surmonter les défis dans le contexte des mutations régionales et mondiales, y compris la pandémie de COVID-19. Le succès de l’évènement a témoigné de l’esprit « cohésif et réactif » de l’ASEAN dans l’édification d’une communauté de l’ASEAN unie, puissante, prospère et ouverte pour l’intérêt des habitants.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: