Le Japon coopère avec le Vietnam et quatre autres pays d’Asie du Sud-Est dans le traitement du cancer

Lundi, 14 septembre 2020 à 10:34:47
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : https://tuoitre.vn/

Nhân Dân en ligne – Le centre national du cancer du Japon (NCCJ) vient de lancer un projet de développement de médicaments contre le cancer avec cinq pays d’Asie du Sud-Est, dont le Vietnam.

Ce projet est intitulé « Atlas » et regroupe le Vietnam, la Malaisie, la Thaïlande, l’Indonésie et les Philippines. Le but est de développer des traitements ciblés pour les cancers rares et d’aider les patients hors du Japon à accéder aux thérapies avancées.

Selon NCCJ, certains pays d’Asie du Sud-Est ne disposent pas d’un système de santé capable de traiter un nombre grandissant de patients atteints de cancer.

Le projet partagera les données, les essais cliniques et les connaissances avec les pays participants afin d’accélérer la production de nouveaux médicaments.

Le projet se donne également pour objectif de faire des recherches sur le traitement du cancer du col de l’utérus, de faire des recherches génétiques sur les tumeurs solides et de créer une base de données au service des patients touchés par des cancers rares.

« Nous voulons établir un cadre de développement et de promotion des médicaments anticancéreux en Asie pour rattraper les progrès de l’Europe et des États-Unis dans ce domaine », a dit Kenichi Nakamura, un responsable du NCCJ.

NDEL

  Partager cet article