Les pluies torentielles causent de graves dommages dans les localités

Mardi, 04 août 2020 à 11:43:38
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : NDEL.

Nhân Dân en ligne - De fortes pluies ont tué au moins deux personnes dans la province de Quang Ninh (au Nord) à 17 heures le 3 août, a rapporté le Bureau du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre des catastrophes.

Dans la province centrale de Thanh Hoa, des averses ont également laissé plusieurs villages isolés et provoqué des glissements de terrain dans le district de Quan Son.

Les provinces de Hoà Binh, Yên Bai et Nghê An (au Centre) ont également subi de lourdes pertes matérielles.

Les villes et provinces touchées ont été invitées à suivre sérieusement télégramme officiel du Premier ministre N° 1021 / CD-TTg du 1er août et le document N° 297 / VPTT du 3 août du bureau pour faire face activement aux crues soudaines et aux glissements de terrain dans le Nord.

*Des pluies torrentielles et des orages survenus ces derniers jours à Cà Mau ont fait d'importantes pertes matérielles à cette province du Delta du Mékong, a annoncé le 3 août le Comité de pilotage provincial de la prévention et du contrôle des catastrophes naturelles, de la recherche et du secourisme.

Les 2 et 3 août, les pluies torrentielles et les orages ont fait effondrer 11 maisons et endommagé 93 autres dans les districts de Trân Van Thoi, de Thoi Binh et de Dam Doi.
Depuis le début de l’année, les intempéries ont détruit neuf bateaux de pêche, fait cinq morts et deux disparus dans la province de Cà Mau. Les pertes matérielles sont estimées à environ 25 milliards de dôngs

*Selon le Comité de prévention et de lutte contre des catastrophes naturelles et de défense civile de la province de Kiên Giang, entre le 1er et le 3 août dernier, des pluies torrentielles accompagnées de vents violents ont fait effondrer plus d’une centaine de maisons sans compter des centaines autres ont été enlevées leur toiture et submergées dans cette localité dans le delta du Mékong.

D’après les statistiques initiales, vers 17h du 3 août, il y a eu 105 maisons effondrées, 325 maisons enlevées de toiture et 32 autres submergées avec une perte matérielle estimée à plus de 5,7 milliards de dôngs. En plus, plusieurs superficies de culture de Kien Giang ont été endommagées.

Les districts les plus touchés sont notamment Giang Thanh, Kiên Luong, An Minh, An Biên, Hon Dât, Go Quao, U Minh Thuong, Vinh Thuân et Phu Quôc. Au district de Kiên Luong, plus de 200 ha de riz de la campagne été-automne à deux communes de Kiên Binh et Hoa Diên ont été sous l’eau. Pour l’heure, des agriculteurs sont actifs à utiliser des pompes pour déverser de l’eau afin de protéger du riz.

Des forces de la police, des militaires et des milices locaux étaient rapidement sur place pour aider les habitants à régler des conséquences des catastrophes naturelles et évacuer la population hors des zones dangeureuses.

Des districts, et des villes ont octroyé des fonds pour soutenir des foyers touchés par des catastrophes naturelles à régler leurs conséquences.

Face aux évolutions capricieuses climatiques, la province de Kiên Giang a dirigé les branches compétentes à suivre de près des bulletins météorologiques pour avoir des mesures à faire face et réduire au maximum des dégâts.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: