Lancement du programme « Améliorer la santé des migrants vietnamiens »

Mercredi, 08 juillet 2020 à 10:02:11
 Font Size:     |        Print
 

Le panorama de la conférence. Photo : LDXH.

Nhân Dân en ligne - Une conférence s'est tenue le 7 juillet à Hanoi pour lancer un programme visant à améliorer la santé des migrants vietnamiens.

L’événement était organisé conjointement par le Département général de la démographie et du planning familial, relevant du Ministère vietnamien de la Santé, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon Pham Vu Hoàng, directeur adjoint du Département général de la démographie et du planning familial, la migration était un phénomène inévitable associé au processus de développement. Parmi plus de 7 milliards de personnes dans le monde, il y a environ 272 millions de migrants.

Cependant, la migration cause des difficultés et des défis pour les lieux d'origine et d'arrivée. Pour le lieu de départ, ce sont le défaut de génération et le déclin de la population active. Pour le lieu de destinations, ce sont des pressions sur les infrastructures, les services de sécurité sociale, les soins de santé, l'eau potable, l'éducation, les transports et même l'ordre social et les questions de sécurité. Les migrants eux-mêmes sont confrontés à de nombreuses difficultés et obstacles pour accéder à ces services et en bénéficier, y compris les soins de santé, a-t-il souligné.

Le responsable a aussi ajouté qu'en raison de la pandémie de Covid-19, les migrants étaient également confrontés au risque de perdre leur emploi, de voir leurs salaires réduits et d'avoir des problèmes de santé. Celles-ci affectent directement le développement socio-économique de chaque pays.

L'année dernière, le Ministère vietnamien de la Santé s'est associé à l'OIM et à l'OMS pour mener une étude sur la santé des migrants vietnamiens. Selon cette étude, plusieurs obstacles ont eu un impact sur leur santé, y compris la mise en œuvre asynchrone des politiques au niveau local.

L'étude a aussi souligné la nécessité de mettre en place un groupe de travail sur la santé des migrants pour offrir une assistance technique dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques, modèles et projets de santé, toujours selon Pham Vu Hoàng.

Lors de cette conférence, les experts ont estimé qu'un programme visant à améliorer la santé des migrants permettrait au Vietnam d'améliorer plus facilement sa capacité d'intégration mondiale, notamment en coopérant avec les pays de la région et du monde en la matière.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: