Le Vietnam travaille avec les organisations internationales pour mettre fin aux violences contre les femmes et les enfants

Dimanche, 07 juin 2020 à 08:16:40
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : https://www.unicef.org/

Nhân Dân en ligne – « Blue Heart », un programme de sensibilisation aux violences contre les femmes et les enfants, a été lancé le 4 juin à Hanoi par le Ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), l'entité des Nations Unies consacrée à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes (ONU Femmes) et plusieurs organisations non-gouvernementales telles que Save the Children, Plan International, World Vision et ChildFund.

Le programme a pour but d’inciter la population, les parents, les tuteurs, les membres de la famille, les femmes, les hommes, les filles, les garçons, les voisins, les professeurs d’école et les autorités locales à dénoncer les violences. Les organisateurs veulent également fournir aux femmes et aux enfants des services de santé psychologique ainsi que des connaissances et des savoir-faire permettant d’empêcher les agressions et les abus.

Le confinement, la distanciation sociale et d’autres pressions socio-économiques durant la pandémie de COVID-19 ont fait croître les violences familiales contre les femmes et les enfants. Dans certains pays, le taux de violences familiales a augmenté d’au moins de 30%.

Au Vietnam, durant la distanciation sociale, le nombre des personnes cherchant l’abri à la « Peace House », un centre de l’Union des femmes du Vietnam en charge de la protection et du soutien pour les femmes et les enfants victimes des violences familiales, a doublé.

« Les violences, quelles qu’en soient la forme, doivent être arrêtées », a déclaré la représentante de l’ONU Femmes Elisa Fernandez Saenz.

« Dans ses efforts de lutte contre le COVID-19, le gouvernement vietnamien a pris des politiques sociales d’urgence afin d’aider la population à surmonter les difficultés causées par la pandémie. Durant la distanciation sociale, nous avons mis en œuvre des activités visant à protéger les enfants contre les agressions et les abus en ligne. Nous avons reçu des aides importantes de l’UNICEF et des organisations internationales à cet égard », a dit Dang Hoa Nam, chef du Département des enfants du Ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.

Le programme « Blue Heart » est lancé annuellement en juin, le « mois d’action pour les enfants » du Vietnam, avec un grand soutien de nombreux artistes qui aident à diffuser son message de protection des femmes et des enfants.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: