Hanoi partage son expérience de lutte contre le Covid-19 avec plusieurs villes du monde

Mercredi, 03 juin 2020 à 14:32:54
 Font Size:     |        Print
 

Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Duc Chung (au centre) lors de de la réunion des maires en ligne dans le cadre du Sommet mondial des villes contre le Covid-19, le 2 juin. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le président du Comité populaire de la ville de Hanoi, Nguyên Duc Chung, a partagé les expériences de prévention et de contrôle du Covid-19 de Hanoi avec des maires de plusieurs villes lors d'une réunion des maires en ligne dans le cadre du Sommet mondial des villes contre le Covid-19 qui a eu lieu le 2 juin.

Prenant la parole lors de la réunion, qui a attiré la présence des maires de 42 villes, Nguyên Duc Chung a apprécié l'initiative du maire de Séoul, Park Won-soon, de tenir le Sommet mondial car il s'agit d'une des mesures efficaces pour faire face à la pandémie et sert comme une prémisse pour les villes de coopérer pour faire face à l'impact économique causé par la pandémie.

Il a déclaré aux participants que Hanoi, avec une population de plus de 10 millions d'habitants, avait jusqu'à présent signalé 114 personnes infectées par le coronavirus, dont 113 sont guéries.

La ville a traversé 48 jours sans aucune transmission communautaire, a déclaré Nguyên Duc Chung, ajoutant qu'il y avait eu jusqu'à présent 328 cas et aucun décès confirmé au Vietnam.

Le dirigeant de Hanoi a attribué les résultats positifs à la bonne direction des dirigeants à tous les niveaux. Plus précisément, juste après le déclenchement de l'épidémie, le Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam et Président de l’État Nguyên Phu Trong a lancé un appel à toute la nation pour qu'elle prenne des mesures de prévention drastiques. Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a publié de nombreuses directives sur la prévention et le contrôle de la maladie basées dans l'esprit de combattre l’épidémie comme combattre un ennemi et accorder la priorité à la santé des habitants plutôt qu'aux avantages économiques.

Partageant l’expérience de la capitale, Nguyên Duc Chung a déclaré que Hanoi avait rapidement trouvé des personnes susceptibles d’être en contact avec des patients atteints du Covid-19. Toutes les personnes ayant eu des contacts directs ont été mises en quarantaine dans des installations désignées, tandis que celles ayant eu des contacts indirects ont été mises en isolement chez eux sous la surveillance étroite des dispensaires locaux. Au plus fort de l’épidémie, plus de 50 000 personnes étaient en quarantaine dans des installations concentrées et une commune entière de plus de 12 000 personnes était isolée.

En plus de la réponse rapide et de la recherche des contacts, Hanoi a fourni des informations sur l'épidémie de manière publique et transparente via différents moyens de communication, et a développé l'application Hanoi Smartcity pour surveiller les personnes en quarantaine, a ajouté le dirigeant de Hanoi.

Dans ses remarques, le maire de Séoul Park Won- soon a exprimé l’espoir de construire un réseau de coopération inter-villes pour partager et faciliter la mise en œuvre de mesures en réponse aux nouvelles maladies infectieuses émergentes.

Lors de la réunion en ligne, les maires des 42 villes ont adopté la Déclaration de Séoul sur la solidarité et la coopération pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: