Le PM demande des mesures de protection des enfants

Mercredi, 27 mai 2020 à 12:25:37
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : hanoimoi.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a récemment signé une directive sur le renforcement des mesures visant à garantir le respect des droits des enfants et la protection des enfants.

Le Premier ministre a demandé aux ministères, aux agences et aux Comités populaires à tous les niveaux d’appliquer strictement les réglementations légales sur les enfants, de revoir et d’améliorer régulièrement les politiques et réglementations connexeset de sensibiliser le public aux politiques et lois de protection des enfants.

Les chefs d'agences et les autorités locales doivent être responsables des décès d'enfants dus à des blessures, de graves violations des droits des enfants, ainsi que de violences et d'abus sexuels ciblant les enfants qui se produisent dans les domaines et les zones relevant de leur juridiction, ou pour ne pas avoir pris en compte rapidement la violation des droits des enfants.

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a été chargé d’examiner et de modifier les lois et politiques sur l’assistance sociale aux enfants vivant dans une situation particulièrement défavorisée, de recueillir les commentaires des enfants pendant le processus d’élaboration des politiques et programmes pertinents.

Le ministère a également été chargé d'élaborer un programme d'action national pour les enfants et un programme de prévention et d'atténuation du travail des enfants.

Il doit également inspecter régulièrement l'application des droits de l'enfant ainsi que les politiques et lois sur la prévention de la maltraitance des enfants.

Le ministère de la Santé est tenu de prendre des mesures pour réduire et prévenir la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans, en particulier ceux des régions reculées et des minorités ethniques.

Le ministère de l'Éducation et de la Formation doit s'efforcer de prévenir la violence, les abus et les accidents dans les écoles, améliorer l'approvisionnement en eau potable et en aliments sûrs dans les établissements d'enseignement ainsi que la capacité et l'éthique professionnelle des enseignants.

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme doit prévenir les abus sexuels et la violence à l'égard des enfants, en particulier dans les zones de divertissement des communes pauvres, tandis que le ministère de la Sécurité publique doit lutter contre la traite des enfants, intensifier les enquêtes et traiter strictement les cas de maltraitance d'enfants.

Les Comités populaires des villes et provinces de ressort central ont reçu pour instruction d’allouer des fonds suffisants pour assurer le respect des droits et la protection des enfants.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: