La communauté internationale apprécie la lutte contre le COVID-19 au Vietnam

Mercredi, 20 mai 2020 à 17:30:08
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le site web Business, relevant du quotidien japonais spécialisé en économie Nihon Keizai a publié, le 19 mai, un article de l'économiste en chef Ueno Yasunari de la Compagnie de valeur mobilière de Mizuho, qui a hautement apprécié l'efficacité des mesures de prévention du COVID-19 au Vietnam.

Ueno Yasunari a exprimé sa surprise lorsque le Vietnam comptait une population de 96 millions de personnes, mais le nombre d'infections au COVID-19 était limité à plus de 300 personnes et aucun décès n’a été signalé. Cela a montré que les mesures de prévention de l'épidémie de COVID-19 du Viet Nam étaient plus efficaces que celles prises par d'autres pays d'Asie du Sud-Est.
Selon l'économiste en chef japonais, le clé du succès du Vietnam est d'isoler des personnes infectées dès le début et d'identifier les personnes en contact avec ces cas infectés. Il existe également de nombreuses autres mesures efficaces telles que la mise en œuvre précoce, synchrone et drastique des mesures comme la fermeture des frontières, le confinement à grande échelle, le test des cas suspects, etc.

* Parallèlement, le journal The Strait Times (Singapour) a publié le 18 mai un article du journaliste Tan Hui Yee, directeur de l'Agence régionale de représentation de l'Asie du Sud-Est, qui a positivement évalué la lutte contre le COVID- 19 au Vietnam.

Ce journal a souligné que le Vietnam récoltait des "succès stratégiques" en réagissant rapidement et sans avoir détecté de cas de SARS-CoV-2 dans la communauté pendant plus d'un mois. En outre, The Strait Times a déclaré que les écoles étaient rouvertes, que les bus avaient repris leur service normal, que les gens semblaient reprendre leurs activités quotidiennes, et, en particulier l'intérêt des investisseurs augmentait encore.

Cet article a également estimé que l'exportation de masques et de kits de test par le Vietnam pouvait contribuer à réduire l'impact économique croissant de la pandémie sur l'économie vietnamienne.

Cet article a cité une évaluation de Trent Davies, directeur de la consultation des affaires internationales au sein de la Société de conseil Dezan Shira & Associates basée au Vietnam. Pendant les premiers mois de l'épidémie, tout était dans un état d'attente et d’examination, mais jusqu’à maintenant de plus en plus d'entreprises étrangères sont intéressées à investir au Vietnam.

Le Thu Huong, analyste principale de l’Institut des Stratégies et des Politiques d’Australie, a déclaré qu'à la pointe de la vague épidémique, en tant que président de l'ASEAN en 2020, le Vietnam avait bien joué son rôle dans la direction et la mise en forme de la réponse régionale à la pandémie. Selon elle, aucun pays ne peut se rétablir tout seul, mais les pays qui sont mieux à même de faire face et de surmonter cette crise auront une initiative de premier plan.

* Pour sa part, Matthew Moore, un responsable du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) travaillant à Hanoi, a fait savoir que les mesures prises par le Vietnam étaient faciles à décrire mais difficiles à mettre en œuvre.

Cependant, selon ce responsable, le Vietnam a réussi à mettre en œuvre ces mesures à plusieurs reprises. Notamment, le peuple vietnamien avait “une très grande confiance” à son gouvernement.

En janvier 2020, le Vietnam ne disposait que de 3 laboratoires pouvant effectuer des tests de COVID-19. Cependant, en avril, ce pays asiatique a possédé 112 laboratoires.

NDEL