The Diplomat : à la recherche des causes du succès du Vietnam dans la lutte contre Covid-19

Mardi, 28 avril 2020 à 16:01:10
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le magazine « The Diplomat » a récemment publié un article sur la réponse étonnamment efficace du Gouvernement et du peuple vietnamiens à la pandémie de Covid-19.

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de dévaster le monde, le Vietnam est devenu l'un des points forts de la région Asie-Pacifique dans la prévention de cette épidémie, aux côtés de la République de Corée, de Taïwan (Chine) et la Nouvelle-Zélande.

Malgré le partage des frontières avec la Chine, d’où le virus du SARS-CoV-2 est originaire, le Vietnam n'a enregistré que 270 cas jusqu'à maintenant, dont 225 cas ont été déclarés guéris et aucun décès.

Après une semaine sans nouveau cas, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a mis fin à l'isolement social en vertu de la directive 16 pour l'ensemble du pays.

Selon « The Diplomat », par rapport aux pays, territoires loués par les médias internationaux pour avoir vaincu l'épidémie de Covid-19, tels que Taiwan, la République de Corée ou la Nouvelle-Zélande, le Vietnam pourrait être considéré comme plus désavantageux en raison de son économie non développée, de sa grande population et de sa longue frontière commune avec la Chine.

En 2019, selon les classements du Centre de Johns Hopkins pour la sécurité nucléaire et de la « Nuclear Threat Initiative » (NTI), le Vietnam s’est classé au 50e rang parmi 195 pays en termes de préparation à faire face aux maladies et les pandémies, beaucoup plus faible que la République de Corée (au 9e rang), la Nouvelle-Zélande (35e) ou même des pays se confrontant à des centaines de milliers d'infections comme les États-Unis (1er), la France (11e) ou l'Italie (31e).

De nombreuses explications ont été données sur les raisons pour lesquelles le Vietnam a obtenu ce succès, notamment sa stratégie pour détecter les sources de contamination et surveiller les infections dans la communauté, la vigilance constante du gouvernement vietnamien et la tradition d'unité nationale du peuple vietnamien dans les moments difficiles.

Le Ministère vietnamien de la Santé et son réseau de centres de contrôle et de prévention des maladies ayant de ressources limitées, mais disposant d'une stratégie de santé publique bien connue contre la pandémie, ont accompli diverses bonnes réalisations en la matière. Ce succès provient de nombreuses leçons que le Vietnam avait apprises pendant la pandémie de SARS en 2003, puis la pandémie de grippe H1N1 en 2009.

Notamment, le Gouvernement vietnamien devait agir rapidement et efficacement pour mobiliser toutes les ressources disponibles pour la campagne de lutte contre Covid-19.

NDEL