Hô Chi Minh-Ville met l’intelligence artificielle au service de la médecine et de l’éducation

Mercredi, 12 février 2020 à 10:41:10
 Font Size:     |        Print
 

Le secrétaire du Comité du Parti pour Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân s'exprime lors du lancement des deux centres. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Hô Chi Minh-Ville a officiellement inauguré mardi 11 février le Centre de Gestion médicale appliquant l’intelligence artificielle, le premier du genre du Vietnam, dans un contexte d’évolution complexe de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Cet établissement met en relation les données émanant de 47 hôpitaux sur place, collabore avec le Département municipal de la santé et les unités concernés pour actualiser régulièrement le nombre de cas confirmés et suspects, lancer des avertissements en temps opportun et permet d’assister en direct via les caméras aux activités de l’hôpital de campagne qui a été mis en service le 10 février dans le district de Cu Chi, à Hô Chi Minh-Ville.

Lors de la cérémonie, Nguyên Thiên Nhân, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam de Hô Chi Minh-Ville, a hautement apprécié l’initiative du secteur de la santé de la ville dans l’application des technologies de l’information en vue de missions de direction et d’exécution optimales.

Selon Nguyên Thiên Nhân, ce modèle aidera le Service de la santé de la ville à améliorer l’efficacité des soins, ainsi que la formation des médecins et infirmières grâce à la participation de professeurs et de spécialistes du monde entier. En particulier, dans le contexte d’épidémie de coronavirus imprévisible, ce centre contribuera à une surveillance et prévention efficaces.

Un centre de gestion de l’éducation intelligente a été aussi inauguré le même jour dans la mégapole du Sud. Il vise à améliorer l’efficacité de la gestion éducative, à renouveler le mode d’enseignement, de l’apprentissage, de l’examen, de l’évaluation, ainsi à rehausser la qualité de l’éducation et de la formation.

Résolument tourné vers le progrès, la mégapole du Sud entend promouvoir une médecine intelligente et moderniser la gestion des soins médicaux au sein des dispensaires communaux et des centres sanitaires des arrondissements et des districts.

Nombreux sont les services médicaux intelligents disponibles en ville, notamment la création d’un centre de secours intelligent relevant du Centre d’urgence 115, la pratique de la chirurgie robotique à l’hôpital Binh Dân, l’application de l’intelligence artificielle dans le traitement des cancers à l’Hôpital d’oncologie de la ville.

VNA/NDEL