Le Japon souhaite accueillir davantage de travailleurs vietnamiens

Mardi, 14 janvier 2020 à 15:22:06
 Font Size:     |        Print
 

Rencontre entre le Vice-PM vietnamien Vuong Dinh Huê et le gouverneur de la préfecture japonaise de Yamanashi, Korato Nagasaki. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam attache de l’importance à la promotion de la coopération décentralisée avec le Japon, à fortiori dans le commerce, l’investissement, la main-d’œuvre et les échanges populaires.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre (PM) vietnamien Vuong Dinh Huê, en recevant le 13 janvier à Dà Nang le gouverneur de la préfecture japonaise de Yamanashi, Korato Nagasaki, et la sénatrice du Parti libéral-démocrate japonais, Satsuki Katayama, en visite au Vietnam pour participer à une série de colloques et forums sur les échanges Vietnam-Japon dans l’économie, le travail et le tourisme.

Le vice-PM Vuong Dinh Huê s’est réjoui de l’efficacité de la coopération décentralisée entre le Vietnam et le Japon ces derniers temps, ce qui a contribué significativement à la promotion du partenariat stratégique approfondi entre les deux pays.

Il a plaidé pour une coopération plus étroite entre la préfecture de Yamanashi et les localités vietnamiennes.

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a demandé aux autorités de Yamanashi d’aider les ressortissants vietnamiens à Yamanashi à mieux s’intégrer dans la société locale ainsi que de favoriser les investissements vietnamiens dans leur préfecture.

Le Vice-PM a aussi informé les responsables japonais des réalisations remarquables du Vietnam en 2019. Selon lui, le Vietnam et le Japon disposent d’un fort potentiel pour porter leur coopération à une nouvelle hauteur.

Le Vice-PM vietnamien Vuong Dinh Huê (à droite) et la sénatrice japonaise Satsuki Katayama. Photo : VGP.

Pour sa part, le gouverneur de Yamanashi, Korato Nagasaki, a souhaité établir des relations étroites entre sa préfecture et les localités vietnamiennes, à commencer par la province de Hoa Binh (au Nord). Il a promis de créer les meilleures conditions possibles aux ressortissants vietnamiens à Yamanashi.

La sénatrice Satsuki Katayama, de son côté, a affirmé la volonté du Japon de continuer à réserver un bon accueil aux travailleurs vietnamiens.

Le Japon envisage de recevoir 345 000 travailleurs étrangers, à fortiori vietnamiens, pendant 5 ans au service de son nouveau programme de formation de travailleurs qualifiés spécialisés, a indiqué Satsuki Katayama.

Elle s’est aussi engagée à poursuivre ses contributions actives au renforcement de la coopération vietnamo-japonaise, notamment dans la main-d’œuvre.

NDEL