Don du sang: le « Dimanche rouge 2020 » lancé dans 40 villes et provinces

Vendredi, 20 décembre 2019 à 08:51:55
 Font Size:     |        Print
 

Conférence de presse sur le « Dimanche rouge 2020 ». Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Les organisateurs s'attendent à collecter au moins 50 000 unités de sang lors du « Dimanche rouge 2020 », une campagne de don de sang, qui débutera le 22 décembre à Hanoi.

Placé sous les auspices du Journal Tiên Phong, en partenariat avec le Comité national pour la sécurité routière, l'Institut central d'hématologie et de transfusion sanguine, et les antennes de l'Union de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh, le Dimanche rouge vise à mobiliser la participation de toute la population afin d’assurer la sécurité dans la transfusion sanguine, en particulier pendant la période du Nouvel An traditionnel.

Depuis son lancement en 2008, cette campagne est devenue un événement annuel, attirant la participation de nombreux organismes et individuels. Au cours de ces 11 dernières années, elle a permis de recueillir plus de 160 000 unités de sang.

« La 12e édition du programme devrait avoir lieu dans 40 villes et province du pays de mi-décembre 2019 à fin janvier 2020 et recevoir au moins 50 000 unités de sang », a déclaré Lê Xuân Son, rédacteur en chef du Journal Tiên Phong, également chef du Comité d’organisation du programme, lors d’une conférence de presse tenue le 18 décembre à Hanoi.

Selon lui, la collecte de sang lors des éditions du « Dimanche rouge » a considérablement augmenté au cours des 11 dernières années, passant de 8 419 unités en 2014 à près de 50 000 unités en 2019.

« Cette année, nous encourageons les gens à donner de plus grands volumes de sang, de 250 ml à 350 ml et 450 ml », a déclaré le directeur adjoint du Centre national du sang Trân Ngoc Quê.

Il a aussi fait savoir que chaque année, le pays a besoin d'environ 1,9 million d'unités de sang, tandis que le montant collecté répond actuellement à 75% de la demande du pays. Le secteur de la santé devrait collecter 1,4 million d'unités en 2019.

« Pendant les vacances du Têt, le pays aura besoin d'environ 300 000 unités de sang. Nous espérons que la quantité de sang collecté augmentera pendant la fête du dimanche rouge », a-t-il ajouté.

L'Institut national d'hématologie et de transfusion sanguine a indiqué que de nombreuses localités à travers le pays étaient confrontées à des pénuries de sang pour le traitement, en particulier les groupes sanguins O et A. La situation serait plus grave pendant et après les vacances du Têt.

NDEL