Le Vietnam renforce sa coopération en matière de lutte contre des drogues avec les pays de la sous-région du Mékong

Mardi, 19 novembre 2019 à 10:26:03
 Font Size:     |        Print
 

Des délégués lors de la réunion ministérielle des signataires du mémorandum d'accord du Mékong sur le contrôle des drogues, le 15 novembre à Bangkok, en Thaïlande. Photo : cand.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Une délégation vietnamienne, dirigée par le lieutenant général Lê Quy Vuong, vice-ministre de la Sécurité publique, a assisté à la réunion ministérielle des signataires du mémorandum d'accord du Mékong sur le contrôle des drogues tenue le 15 novembre à Bangkok, en Thaïlande.

La délégation interministérielle vietnamienne comprend des représentants des ministères de la Sécurité publique, de la Défense et des Finances.

La réunion s'inscrivait dans le cadre du mémorandum d'accord de 1993 sur la coopération en matière de contrôle des drogues entre les six pays de la sous-région du Mékong (Cambodge, Laos, Myanmar, Thaïlande, Chine et Vietnam) et l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

Au nom de la délégation vietnamienne, le vice-ministre Lê Quy Vuong a prononcé un discours important, soulignant les efforts déployés par le Vietnam pour prévenir et contrôler les drogues illicites. Il a formulé des recommandations visant à renforcer la coopération dans les temps à venir, soulignant que tous les pays membres devraient continuer à consolider et à renforcer la mise en œuvre des mécanismes actuels de coopération bilatérale et multilatérale en matière de prévention et de contrôle des drogues.

Lors de la réunion, les délégués ont adopté la Déclaration commune de Bangkok sur les problèmes de drogue et le « 11e Plan d'action régional » des pays de la sous-région visant à unir leurs efforts pour lutter contre les problèmes liés à la drogue.

À cette occasion, les pays de la sous-région ont également tenu une réunion et sont convenus de lancer une campagne intensive pour attaquer simultanément les crimes commis le long des frontières des six pays membres. La campagne devrait durer trois mois à compter de la fin décembre 2019.

* En marge de la réunion, le vice-ministre Lê Quy Vuong a rencontré Andy Tsang Wai-hung, directeur adjoint de la Commission nationale de contrôle des stupéfiants de Chine.

Lors de la rencontre, les deux parties ont examiné et évalué ensemble la situation du trafic de drogue à la frontière commune et les résultats de la coopération en matière de prévention et de lutte contre la criminalité en général et la criminalité liée à la drogue en particulier au cours des dernières années. Ils ont également discuté des orientations pour la coopération dans les temps à venir.

NDEL