Hanoi souhaite renforcer ses relations avec le Chili

Mercredi, 16 octobre 2019 à 10:06:46
 Font Size:     |        Print
 

Ngô Thi Thanh Hang (à droite), secrétaire adjointe permanente du Comité du Parti communiste du Vietnam pour Hanoi reçoit Jaime Andrés Chomali Garib, ambassadeur du Chili au Vietnam. Photo : hanoimoi.com.vn

Nhân Dân en ligne – Jaime Andrés Chomali Garib, ambassadeur du Chili au Vietnam, a rendu le 14 octobre une visite de courtoisie à Ngô Thi Thanh Hang, secrétaire adjointe permanente du Comité du Parti communiste du Vietnam pour Hanoi.

Sa visite visait à renforcer les relations entre Hanoi et le Chili dans divers domaines.

Lors de la rencontre, Ngô Thi Thanh Hang a passé en revue les événements importants des relations vietnamo-chiliennes. Elle a également déclaré que la visite au Chili ce mois-ci de la délégation de haut rang de Hanoi aurait pour objectif d’approfondir l’amitié entre les deux capitales vietnamienne et chilienne, Hanoi et Santiago, et de concrétiser le programme de coopération entre les deux pays.

Hanoi souhaite toujours stimuler ses liens avec le Chili dans divers domaines tels que le commerce, le tourisme, la préservation des patrimoines culturels, les échanges culturels et la diplomatie populaire, a-t-elle indiqué.

Ngô Thi Thanh Hang a annoncé que sa ville disposait de trois ouvrages reconnus comme patrimoines mondiaux par l’UNESCO qu’étaient la cité impériale Hoàng Thành – Thang Long, le temple de la littérature et les fêtes Giong des temples de Phu Dong et de Soc Son. Hanoi a ainsi attaché une grande importance non seulement à la valorisation de ses patrimoines, mais aussi à la préservation de ceux-ci pour les futures générations, a-t-elle souligné.

À cette occasion, Ngô Thi Thanh Hang a tenu à remercier l’ambassadeur chilien ainsi que l’Ambassade du Chili au Vietnam pour leurs aides efficaces accordées à Hanoi ces derniers temps. Elle a dit espérer que Jaime Andrés Chomali Garib continuerait à servir de passerelle pour renforcer les relations entre les Partis communistes du Vietnam et du Chili et celles entre les entreprises des deux pays dans l’agriculture, la transformation des aliments et le tourisme.

De son côté, Jaime Andrés Chomali Garib a affirmé que malgré la grande distance, le Vietnam et le Chili se sentaient toujours proches l’un de l’autre. Il s’est déclaré convaincu que la visite au Chili ce mois-ci de la délégation de haut rang de Hanoi serait couronnée de succès, offrant de bonnes opportunités de coopération entre Hanoi et Santiago en particulier et entre le Vietnam et le Chili en général.

NDEL