Vietnam – États-Unis : vers une coopération intégrale en matière d’énergies

Vendredi, 04 octobre 2019 à 10:31:08
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie de signature. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne – Dans le cadre de sa visite de travail du 30 septembre au 2 octobre aux États-Unis, la délégation du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a signé le 30 septembre, à Washington, un mémorandum de coopération de partenariat intégral dans le domaine des énergies avec le Département d’État américain.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence de hauts responsables du Département d'État, du Département de l'Énergie et du Département du Commerce des États-Unis et avec la participation des représentants de grands groupes vietnamiens et américains.

Grâce à ce mémorandum, le Vietnam et les États-Unis sont officiellement devenus des partenaires de coopération intégrale en matière d’énergies. Il s’agit d’un jalon important dans la coopération vietnamo-américaine dans ce domaine.

Le texte vise à établir un cadre et un mécanisme normatif de coopération permettant de promouvoir le développement durable des énergies au Vietnam et de faciliter les partenariats concrets entre les entreprises. Par ailleurs, il met en valeur le partenariat de confiance entre le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et le Département d’État américain en particulier, et entre les deux gouvernements en général.

Le mémorandum couvre différents facteurs tels que la sécurité énergétique, le développement du marché énergétique, la transition énergétique, les technologies à faible émission de carbone, les politiques énergétiques, les systèmes de gestion des énergies et le rôle du partenariat public-privé dans le développement des technologies et des infrastructures énergétiques.

Les deux parties ont dit espérer que le mémorandum servirait de base permettant d’élaborer une feuille de route de coopération concrète s’accordant avec la situation actuelle et avec les compétences de chacune.

Lors de la cérémonie, le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh a mis l’accent sur la signification de l’événement. Ayant un grand besoin en énergies résultant de sa croissance économique rapide, le Vietnam est un marché prometteur pour les investisseurs américains, a-t-il indiqué.

Le Vietnam considère que les États-Unis sont un partenaire important dans les domaines énergétiques, en particulier dans le domaine du gaz naturel liquéfié, a-t-il ajouté.

Le ministre Trân Tuân Anh a tenu en haute estime la signature de ce mémorandum. Selon lui, les deux parties s’orientent vers un objectif commun et vers des solutions de base, ce qui permet de resserrer les relations de coopération mutuellement bénéfique entre les deux gouvernements. La signature du mémorandum, a-t-il dit, facilitera aussi les activités des entreprises.

De son côté, le secrétaire assistant du Bureau des Ressources énergétiques du Département d'État des États-Unis, Francis F. Fannon, a annoncé que le mémorandum permettrait de parvenir à une forte coopération dans davantage de domaines dans les temps à venir. Le texte montre la confiance entre les deux pays et envoie aux entreprises américaines un message fort sur le potentiel du marché énergétique vietnamien, a-t-il dit.

Il a également indiqué que les États-Unis mettaient en œuvre des programmes aidant des gouvernements à promouvoir les énergies propres.

À la suite de la cérémonie, Trân Tuân Anh a remis à la partie américaine une annonce portant sur l’approbation donnée par le Premier-ministre vietnamien à l’investissement par le groupe américain AES dans le projet de la centrale électrique de Son My 2 sous forme d’un contrat BOT (construction-exploitation-transfert) d’une valeur de 5 milliards de dollars. Une fois mise en service, la centrale pourrait exporter du gaz liquéfié vers le marché américain pour un montant de 2 milliards de dollars par an.

NDEL