Le PM demande plus de sécurité routière à l'occasion de la Fête nationale

Samedi, 17 août 2019 à 12:52:54
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : phapluatxahoi.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a envoyé un message aux ministères et aux localités en leur demandant de veiller à la sécurité routière pendant les prochaines vacances.

Le Vietnam aura trois jours de vacances du 31 août au 2 septembre pour célébrer la Fête nationale (2 septembre) et la rentrée scolaire (le 5 septembre).

Dans son message, le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que des efforts étaient nécessaires pour améliorer la capacité des services de transport public à répondre à la demande croissante de déplacements durant les vacances.

Les ministères devraient gérer étroitement les autocars, les terminaux, les gares et les aéroports afin de réduire les embouteillages, les retards et les hausses de prix illégales, a déclaré le chef du Gouvernement.

Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères et agences de fournir aux médias des informations sur la sécurité routière et la prévention des accidents, et d'encourager les citoyens à utiliser les transports en commun.

Le Comité national pour la Sécurité routière et les administrations à travers le pays ont reçu pour instruction de demander aux sociétés de transport et aux conducteurs de respecter les règles de sécurité routière.

Au cours du mois de septembre consacré à la sécurité routière, les écoles doivent enseigner aux élèves les règles de sécurité routière, a demandé le PM Nguyên Xuân Phuc.

Des inspections plus nombreuses devraient avoir lieu pour punir sévèrement les contrevenants aux règles de la circulation, en particulier ceux qui causent des accidents de la route.

Selon le message du PM, les infrastructures routières seront vérifiées, notamment les signaux, les panneaux d’avertissement et les équipements d’alerte, dans les endroits à haut risque d’accident.

Il a également été demandé aux Services locaux des transports de rappeler aux usagers l’importance de porter un casque et de se conformer à la réglementation afin de minimiser les accidents.

Les présidents des Comités populaires municipaux et provinciaux devraient assumer l'entière responsabilité en cas d'accident ferroviaire. Ils doivent prendre des mesures pour assurer la sécurité routière des élèves lors de leurs études, en particulier de ceux vivant dans des provinces montagneuses reculées pendant la saison des pluies.

Les numéros des lignes téléphoniques destinées à recevoir les plaintes relatives au trafic doivent être largement diffusées.

Les rapports sur la situation de la sécurité des transports devront être envoyés au Comité national de la Sécurité routière avant le 2 septembre, à 16 heures, pour être soumis au PM.

NDEL