Le PM vietnamien souligne l’importance du développement des sciences et des technologies

Mercredi, 15 mai 2019 à 17:54:25
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (debout) prend la parole lors de la Conférence « Sciences, Technologies, Innovation et Créativité - piliers pour le développement socio-économique du Vietnam ». Photo: Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Les sciences, les technologies, l’innovation et la créativité sont les clés pour un développement rapide et durable du Vietnam.

C’est ce qu’a déclaré le 15 mai à Hanoi le Premier ministre (PM) du Vietnam Nguyên Xuân Phuc, lors d’une conférence intitulée « Sciences, Technologies, Innovation et Créativité - piliers pour le développement socio-économique du Vietnam ».

Placé sous les auspices du Ministère vietnamien des Sciences et des Technologies, du Ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce et de l'Alliance internationale pour l'innovation et le développement (IDIA), l’événement faisait partie de la Semaine des sciences, des technologies, de l’innovation et de la créativité du Vietnam qui a lieu du 13 au 17 mai.

La conférence avait pour but d’affirmer le rôle des sciences, des technologies, de l’innovation et de la créativité en tant que pilier du développement socio-économique national.

Il s’agissait d’une bonne occasion pour les collectivités locales, les décideurs de politiques, les hommes d’affaires, les experts et les scientifiques vietnamiens et étrangers de discuter des orientations pour accélérer le développement du Vietnam dans la nouvelle conjoncture.

Soulignant la signification importante de cette conférence, le PM Nguyên Xuân Phuc a indiqué que l’événement avait permis au gouvernement vietnamien de recueillir les avis et les recommandations des experts internationaux sur la Stratégie de développement socio-économique du pays pour la période 2021-2030.

Selon lui, le Vietnam est déterminé à accélérer un développement rapide et durable, à éviter le piège du revenu moyen et à acquérir les expériences internationales en matière de sciences, de technologies, d’innovation et de créativité.

Alors que les ressources naturelles s’épuisent de jour en jour, il est impératif de s’orienter vers le développement des ressources humaines et l’innovation technologique, a estimé le PM Nguyên Xuân Phuc.

Comme il existe des lacunes dans le développement des sciences et des technologies au Vietnam, le PM Nguyên Xuân Phuc a appelé les collectivités locales et les organes concernés à perfectionner les cadres juridiques et les mécanismes en les matières. Il a jugé nécessaire de considérer les sciences et les technologies comme une base et un nouveau moteur pour la croissance rapide et durable du pays.

Quant aux entreprises, le chef du Gouvernement vietnamien leur a suggéré d’investir davantage dans les recherches scientifiques et technologiques afin de rehausser leur compétitivité et d’améliorer leur position dans la chaîne de valeurs mondiale. Le gouvernement s’engage à accompagner les entreprises dans ce processus pour qu’elles soient le noyau du système d’innovation vietnamien, a noté le PM Nguyên Xuân Phuc.

Il a aussi demandé au Ministère des Sciences et des Technologies d’assister le gouvernement vietnamien dans la promotion de l’innovation et de la création au sein des entreprises, la valorisation du rôle d’universités et d’instituts dans le développement des ressources humaines au service de l’innovation, ainsi que dans le renforcement des liens entre les réseaux d’innovation et de création dans et hors du pays.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné l’importance d’améliorer la capacité de gouvernance publique en matière d’innovation et de création et d’intensifier l’application des progrès scientifiques et technologiques dans les secteurs phares de l’économie nationale comme l’agriculture, l’industrie manufacturière ou les technologies de l’information.

Le chef du Gouvernement vietnamien a enfin insisté sur la nécessité de fonder une banque de données nationale sur les sciences, les technologies, l’innovation et la créativité, ainsi que d’avancer des politiques prioritaires pour attirer la « matière grise » vietnamienne de l’étranger.

Présent à cette conférence, l’ambassadeur australien au Vietnam Craig Chittick a affirmé la volonté de son pays de partager ses expériences et de coopérer étroitement avec le Vietnam dans le développement des sciences, des technologies, de l’innovation et de la créativité. Cela contribuera à consolider et à approfondir le partenariat entre les deux pays.

NDEL