Séminaire sur des questions de travail dans le cadre de l’EVFTA

Mardi, 14 mai 2019 à 16:26:16
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale du séminaire. Photo: Baodansinh.

Nhân Dân en ligne – Un séminaire sur des questions de travail dans le cadre de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) a été tenu, dans l’après-midi du 13 mai à Hanoi, en présence du vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales Doan Mau Diep, du directeur de l'Organisation internationale du travail (OIT) au Vietnam Chang-Hee Lee, et de la cheffe du Département du Commerce et du Développement durable de l’Union européenne Madeleine Tuininga.

Le séminaire visait à partager des informations détaillées sur les efforts de promotion de la signature et de l’approbation de l’EVFTA ; le processus et les demandes dans l’approbation d’un accord de libre-échange ; la modification du Code du travail de 2012 et la ratification des conventions fondamentales de l’OIT ; la préparation de la mise en œuvre de l’EVFTA après avoir été approuvé.

Lors de ce séminaire, le vice-ministre vietnamien Doan Mau Diep a effectué un échange en détail avec les responsables de l’Union européenne (UE) sur des questions liées à la modification du Code du travail de 2012 et à la ratification de la Convention 98. Le dirigeant vietnamien a demandé à l’UE de partager des informations sur la procédure d’approbation de l’EVFTA, en soulignant la nécessité de continuer de se coopérer étroitement pour promouvoir la signature et l’approbation de l’EVFTA en 2019 et son déploiement après approbation.

Madeleine Tuininga a partagé qu’il s’agissait de la première fois de participer à un événement bien ouvert. Les parties concernées jouent un rôle important, surtout dans le domaine du développement durable et du travail.

« Des questions de travail sont un chapitre très important. Les citoyens européens sont bien intéressés à ces questions », a fait savoir Madeleine Tuininga.

L’OIT aidera le Vietnam et l’UE à appliquer les normes du travail. Cette organisation onusienne fondera un groupe consultatif sur l’éthique et le comportement des entreprises, leur permettant de répondre aux normes de travail et d’emplois, ainsi que de respecter leurs engagements.

NDEL