Nécessité de mobiliser les capitaux privés dans les énergies renouvelables

Mercredi, 08 mai 2019 à 10:56:02
 Font Size:     |        Print
 

Le projet d'investissement privé dans la province de Ninh Thuân (au Centre). Photo : baodautu.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam est confronté à une demande croissante en énergie. Comme les capitaux publics et les financements concessionnels ne sont pas suffisants, l’encouragement de la participation du secteur privé aux énergies renouvelables gagne en soutien.

Selon le plan national de développement de l'électricité approuvé par le gouvernement, la capacité totale d'électricité installée dans l'ensemble du pays devra passer de 47 000 MW actuellement à 130 000 MW d'ici 2030. Donc plus de 80 000 MW d'électricité doivent être produites et mises en service dans les 10 prochaines années, de même que l’infrastructure de transmission et de distribution. La priorité du Vietnam au cours de cette période est de promouvoir le développement des énergies renouvelables telles que les énergies solaires et éoliennes… et de réduire progressivement sa dépendance des formes traditionnelles de production d'électricité.

En termes de capital d'investissement, à l'horizon 2030, le secteur de l'électricité a besoin de 148 milliards de dollars. Bien que l’Électricité du Vietnam (EVN) et le Groupe du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) continuent de jouer un rôle important, mais le secteur de l’électricité doit encore mobiliser le secteur privé.

Les représentants de la Banque mondiale(BM) et de la Banque asiatique de développement (BAD) soutiennent entièrement le Vietnam à développer une énergie durable et encouragent le secteur privé à y participer.

Ousmane Dione, directeur national de la BM au Vietnam, a déclaré que le fonds public et les prêts à taux préférentiel ne suffiraient pas à répondre aux énormes besoins en investissements du secteur de l'électricité. Par conséquent, le Vietnam doit renforcer la mobilisation des sources de capitaux alternatives. Le gouvernement doit rechercher et mettre en œuvre des solutions pour mobiliser davantage d'investissements privés.

Le Vietnam est un pays avec des sources d’énergie renouvelable abondantes et variées. Des études montrent qu’en 2030, le Vietnam aura la capacité de développer 20 000 MW d’énergie éolienne et 35 000 MW d’énergie solaire.

Il convient de mentionner que les progrès technologiques rendent le coût de la production d’énergie renouvelable de moins en moins cher. Selon McKinsey &Company, un cabinet de conseil international, le coût de la production de l’électricité solaire au Vietnam a baissé de 75% et celui de l’énergie éolienne de 30% entre 2012 et 2017. Cette tendance se poursuit et les énergies renouvelables deviendront une nouvelle sourcede production d'électricité bon marché.

Le développement des énergies renouvelables aide également le Vietnam à réduire de 60% la quantité de carburant importé et à réduire le risque de fluctuation du prix de ce carburant. De plus, les énergies renouvelables promettent également de créer plus de 465 000 nouveaux emplois dans le futur.

Des signes positifs

L'investissement dans les énergies renouvelables du secteur privé au Vietnam a donné de nombreux signes positifs. Selon les données du ministère de l'Industrie et du Commerce, parmi 330 projets d'énergie solaire, 121 projets d'une capacité de production totale de 6 100 MW d'ici 2020 ont été approuvés.

À ce jour, la capacité totale enregistrée des projets d'investissement dans l'énergie solaire a atteint plus de 26 000 MW. Parmi eux, il existe de nombreux grands projets, tels qu'un projet d'investissement privé dans la province de Ninh Thuân (au Centre), avec 3 usines, d'une capacité allant jusqu'à 330 MW, qui s’est connecté au réseau national en avril 2019.

Ce sera la plus grande centrale solaire en Asie du Sud-Est, avec un total de plus d'un million de panneaux, avec un investissement total de plus de 7 000 milliards de dôngs. Le projet contribue à réduire de près de 304 400 tonnes les émissions de CO2 dans l'environnement chaque année.

Les représentants de la BM et de la BAD ont déclaré que la mobilisation de capitaux privés pour développer les énergies renouvelables constituait une stratégie prioritaire du gouvernement vietnamien pour la période en cours. Mais le Vietnam devrait mettre en place des mécanismes visant à minimiser des risques pour les investisseurs.

NDEL