Le Vietnam est toujours le partenaire important de la FAO

Mercredi, 13 février 2019 à 16:09:28
 Font Size:     |        Print
 

L’Ambassadrice et représentante permanente du Vietnam auprès de la FAO, Nguyên Thi Bich Huê, vient présenter ses lettres de créance, au directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - La FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) a débuté ses activités au Vietnam en 1978. C’était un moment où le Vietnam connaissait de nombreuses difficultés telles que le manque de nourriture, l’embargo américain, les canaux d’aide limités, etc.

L’Ambassadrice et représentante permanente du Vietnam auprès de la FAO, Nguyên Thi Bich Huê, est venue présenter, le 7 février à Rome en Italie, ses lettres de créance, au directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

Lors de la rencontre, le docteur José Graziano da Silva a exprimé son admiration pour les réalisations que le Vietnam avait obtenues dans son développement, notamment dans la réduction de la pauvreté et la garantie de la sécurité alimentaire.

Le docteur José Graziano da Silva a hautement apprécié la coopération entre le gouvernement vietnamien et la FAO, notamment lorsque les deux parties ont récemment fêté le 40e anniversaire de la présence de la FAO au Vietnam. Il l’a considérée comme un modèle de coopération qui a contribué significativement à la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies.

Le directeur général de la FAO a félicité le Vietnam pour son adhésion à l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port (PSMA), premier accord international contraignant à cibler spécifiquement la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Il s’est dit d’accord avec le Vietnam pour sa proposition de renforcer la coopération dans ce domaine, y compris l’assistance technique et l’application de hautes technologies. Il a également déclaré que le Vietnam restait toujours un partenaire important de la FAO.

De son côté, Nguyên Thi Bich Huê a tenu à remercier la FAO pour ses aides accordées à son pays ces dernières années, en affirmant que le Vietnam continuerait à apporter davantage de contributions actives aux activités de cette organisation dans les temps à venir, notamment dans ses domaines à fort potentiel tels que la riziculture et l’aquaculture, ainsi que la coopération Sud-Sud.

Bien que le Vietnam ait obtenu des réalisations remarquables dans la réduction de la pauvreté, il doit encore faire face à de nombreux défis, notamment dans le contexte où il est fréquemment touché par les fléaux naturels et les changements climatiques.

Le Vietnam souhaite donc que la FAO continue à l’aider à développer l’agriculture verte et intelligente de manière suffisamment compétitive et résiliente aux changements climatiques, contribuant ainsi à la garantie de la sécurité alimentaire, au développement économique et à l’amélioration des moyens de subsistance des habitants du pays. Nguyên Thi Bich Huê a déclaré qu’elle ferait tous les efforts possibles pour renforcer les relations entre son pays et la FAO pendant son mandat.

Étant une organisation spécialiste des Nations Unies, la FAO a été fondée le 16 octobre 1945. Ses fonctions sont de collecter et d’analyser les informations, connaissances et expériences pour développer l’agriculture, la sylviculture, la pêche, la nourriture, et la nutrition dans le monde entier. Les projets de la FAO se concentrent sur la sécurité alimentaire et l’accès régulier et suffisant à une nourriture de bonne qualité permettant à tous de mener une vie saine et active.

Le Vietnam a déterminé que la FAO restait toujours son partenaire stratégique dans l’agriculture et le développement rural.

NDEL