Les classes entre la Terre et le ciel

Dimanche, 10 février 2019 à 14:02:52
 Font Size:     |        Print
 

Le sous-capitaine Lo Van Thoai dans sa classe au village de Nam Lan. Photo: NDEL

Nhân Dân en ligne – Situé à 20 km du centre, Nam Lan est le village le plus éloigné et le plus démuni de la commune de Muong Lan, district de Sôp Côp, province de Son La (au Nord). C’est là où le cours d’alphabétisation du vice-capitaine Lo Van Thoai est organisé en faveur de la population locale.

Perché à 1 200 d’altitude, le village de Nam Lan abrite seulement 40 foyers de H’mongs. Ceux-ci vivent dans des conditions rigoureuses. Cette zone manque encore d’infrastructures de première nécessité telles que l’électricité, les routes, l’école, l’infirmerie, le marché, etc. La population locale doit se débattre de génération en génération contre la pauvreté.

Après avoir fait des enquêtes sur place, le vice-capitaine Lo Van Thoai a proposé au Commandement du poste-frontière de Muong Lan d’ouvrir un cours d’alphabétisation en faveur de la population locale. En novembre 2017, le poste-frontière de Muong Lan en coordination avec le Service de l’Éducation du district de Sôp Côp a rapidement organisé ce cours. La chambre du vice-capitaine sert de salle de classe.

Le cours d’alphabétisation a lieu le soir car le public est composé d’adultes. L’enseignant Lo Van Thoai est originaire de l’ethnie laotienne. Sa connaissance de la langue des H’mong était donc pauvre. Afin d’accomplir la tâche confiée, Lo Van Thoai a appris cette langue. Deux ans après, grâce à ses efforts, il a réussi à communiquer avec ses élèves et à leur apprendre le vietnamien. En utilisant le vietnamien et le patois durant les cours, l’enseignant se fait comprendre plus facilement par ses élèves.

Le premier cours d’alphabétisation à Nam Lan a été couronné de succès. 100% des élèves sont arrivés à écrire et à lire couramment. Cela a encouragé le vice-capitaine à organiser ce cours dans les autres villages frontaliers en difficulté. Après Nam Lan, le village Noong Phu est devenu la deuxième localité où a été organisé un cours d’alphabétisation par le vice-capitaine Lo Van Thoai pendant les derniers mois de 2018.

Pour bien travailler avec les habitants, Lo Van Thoai a souligné l’importance d’une bonne coopération et d’une bonne coordination entre les deux parties. Pour cela, le cadre doit toujours écouter les habitants et cherche à comprendre leurs difficultés ainsi que leurs souhaits.

Le Ministère de l’Éducation et de la Formation et le Comité central de l’Union des associations de la jeunesse du Vietnam ont décerné le satisfecit au vice-capitaine Lo Van Thoai pour ses contributions importantes à l’alphabétisation en faveur des ethnies minoritaires.

La population locale doit faire face à de nombreux problèmes causés par les pratiques arriérées et l’analphabétisme. Il s’agit du mariage consanguin, du mariage d'enfants, de l’accouchement à domicile, de l’alcoolisme ou encore des épidémies.

Afin d’échapper à la pauvreté et aux idées arriérées, il est nécessaire d’améliorer les connaissances des gens. Le poste-frontière de Muong Lan a donc accordé une grande importance à l’alphabétisation en faveur de la population locale.

NDEL