Partage d'expériences dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable

Mercredi, 26 décembre 2018 à 16:24:49
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la réunion. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - L'Assemblée nationale (AN) du Vietnam en coordination avec l'Union interparlementaire (UIP) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a organisé le 17 décembre à Da Nang (au Centre) une réunion afin de présenter les outils d’autoévaluation parlementaire, la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) au Vietnam et les expériences internationales en la matière.

La vice-présidente de l’AN du Vietnam a présidé cet événement.

Y ont participé Alex Read, expert de l’UIP, Lesley Miller, représentante par intérim du PNUD au Vietnam, John Hyde, expert du PNUD, les députés de l’AN du Vietnam et les représentants du Conseil populaire des villes et provinces.

Lors de la réunion, Alex Read a présenté les outils d’autoévaluation parlementaire et a souligné que l’AN du Vietnam jouait un rôle important dans le renforcement de la mise en œuvre des ODD avec comme slogan « Que personne ne soit laissé derrière ».

Ces outils aident les députés à évaluer la réalité, les différences, les opportunités et les leçons tirées de la mise en œuvre des ODD, à institutionnaliser de nouveaux agendas et à introduire les ODD dans le processus législatif. Ces outils ne sont pas des règles et conviennent à tous les parlements, sans distinguer les systèmes politiques et les niveaux de développement.

De son côté, Alex Read a indiqué qu’au Vietnam, les ethnies minoritaires, les handicapés, les personnes résidant dans les zones régulièrement touchées par les crues, l’intrusion saline, etc. et notamment les personnes âgées et les enfants étaient des groupes vulnérables et que la société devait accorder une grande importance à ceux-ci.

Selon elle, non seulement le Vietnam, mais aussi les autres pays en voie de développement rencontrent des difficultés dans la mise en œuvre des ODD. La capacité des députés concernant les ODD doit donc être renforcée ainsi que leur rôle de surveillance dans la mise en œuvre de ces objectifs à l’échelle nationale, a-t-elle souligné.

Elle a présenté les expériences du Sri Lanka dans ce domaine et a abordé un certain nombre de mesures appliquées par le parlement sri lankais, notamment la sensibilisation de la population, l’adoption d’un projet de loi sur le développement durable, la mobilisation de ressources financières au sein de la société, le renforcement des liens entre les agences gouvernementales et les organisations sociales, etc.

NDEL