Vietnam - Cambodge : Pour une coopération étroite dans la sécurité de l’information

Jeudi, 13 décembre 2018 à 09:39:43
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh, prend la parole à la tribune. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Non seulement chaque pays, mais aussi les gouvernements et la communauté internationale doivent se coordonner pour élaborer des politiques, œuvrer et prendre des mesures concrètes pour prévenir les informations mensongères dans les réseaux sociaux.

C’est ce qu’a souligné l’ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh, lors d’une conférence sur les réseaux sociaux et la sécurité de l’information tenue le 12 décembre à Phnom Penh. L’événement a été coorganisé par le Ministère vietnamien de l’Information et de la Communication, celui cambodgien de l’Information, et celui cambodgien des Postes et des Télécommunications.

L’ambassadeur Vu Quang Minh a noté que la coopération vietnamo-cambodgienne dans l’information et la communication avait obtenu des résultats notables, contribuant ainsi à développer les liens d’amitié traditionnelle et de coopération intégrale entre les deux pays.

Le secrétaire d'État au Ministère cambodgien de l'Information, Huy Saravuth, a fait savoir que le Cambodge comptait environ 12 millions d’internautes, 7 millions d'utilisateurs actifs des réseaux sociaux et environ 99% de sa population (environ 15 millions de personnes) ayant accès aux informations via l’internet et d’autres infrastructures techniques.

Phnom Penh reconnaît l’importance de la sécurité de l’information et les méfaits des fausses informations sur Internet et les réseaux sociaux, a-t-il souligné. Il a espéré que cette conférence permettrait aux gestionnaires, entreprises et habitants des deux pays d'être sensibilisés à ce problème, de partager des expériences, technologies et solutions.

Ces derniers peuvent se coordonner efficacement dans l’exploitation des aspects positifs de l'Internet, tout en assurant la cybersécurité, prévenant et traitant les fausses informations, sans affecter la sécurité, la stabilité et le développement de chaque pays ainsi que d'autres relations bilatérales et multilatérales, a ajouté Huy Saravuth.

Lors de la conférence, les délégués des deux pays ont partagé leurs expériences sur les politiques de gestion des réseaux sociaux, les solutions en matière de sécurité de l'information. Ils ont également proposé des politiques et mesures visant à favoriser la coordination entre les deux pays en vue de prévenir les informations mensongères, l’insécurité et d’assurer la cybersécurité pour les citoyens, les entreprises et les gouvernements des deux pays.

VNA/NDEL