Google cherche à ouvrir un bureau de représentation au Vietnam

Mardi, 11 décembre 2018 à 10:43:54
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (droite) et le vice-président du groupe Google (États-Unis), Ken Walker. Photo: VNA/CVN

Nhân Dân en ligne - Google étudie les procédures d'ouverture d'un bureau de représentation au Vietnam afin de s'assurer que sa conformité avec la réglementation locale est conforme à ses engagements internationaux, a déclaré le vice-président du groupe Google (Etats-Unis), Ken Walker.

C’est ce qu’a déclaré M. Walker, lors d'une réception du vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê pour lui à Hanoi le 11 décembre, dans le cadre de son voyage au Vietnam pour rencontrer un certain nombre d'organismes publics et de localités.

« Google a contacté plusieurs startups vietnamiennes et a constaté un niveau encourageant dans leur application technologique », a-t-il annonc », ajoutant que son groupe considère le Vietnam comme un bon partenaire potentiel en matière d'innovation et de start-up ».

Il a salué l’ambition du gouvernement vietnamien de former un million d’ingénieurs informatiques de niveau international, ainsi que son approche de développement consistant à créer un climat commercial favorable et à renforcer la coopération multilatérale.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a déclaré que Google contribuait de manière significative à la croissance socio-économique du Vietnam depuis des années.

Il a salué la bonne volonté de la société de soutenir l’économie numérique vietnamienne en dotant de nombreux élèves et étudiants de compétences en programmation, ajoutant que cela pourrait aider le pays à développer un million d’entreprises bien gérées en 2020.

Le Vietnam considère les technologies de l’information comme la base du développement et se félicite de l’aide apportée par Google pour contribuer à l’écosystème de croissance et d’innovation du pays, a déclaré M. Huê.

M. Hue a salué la collaboration entre Google, le ministère de l'Information et de la Communication et les autres parties impliquées pour garantir la cybersécurité et faire des recommandations en vue de l'élaboration d'un décret guidant la mise en œuvre de la loi sur la cybersécurité.

Pour sa part, M. Walker a souscrit à la position du Vietnam sur la cybersécurité pour une société stable et a affirmé que son entreprise se joindrait aux agences compétentes pour atteindre cet objectif.

VNA/NDEL