L’Ambassadeur canadien rend visite à des enfants atteints de cancer

Jeudi, 29 novembre 2018 à 17:04:33
 Font Size:     |        Print
 

L’Ambassadrice canadienne au Vietnam, Deborah Paul (à droite), remet des cadeaux aux enfants atteints de cancer. Photo : baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – L’Ambassade canadienne au Vietnam et l’Association d’amitié Vietnam-Canada ont organisé le 20 novembre une visite au Département d’Oncologie de l’hôpital central de Pédiatrie de Hanoi.

Cet événement a vu la participation de nombreuses personnalités, notamment l’Ambassadrice canadienne au Vietnam, Deborah Paul, et les représentants de l’Association d’amitié Vietnam-Canada, de l’Union des Associations d’amitié de Hanoi, du Comité organisateur de « la Course pour les enfants de Hanoi 2018 », de Manulife Vietnam, de VinaCapital et de l’hôtel Sofitel Legend Metrople Hanoi.

À cette occasion, la délégation et la direction de l’hôpital central de Pédiatrie de Hanoi ont fait le point sur les activités de coopération entre cet établissement médical et « la Course pour les enfants de Hanoi » depuis des années. Après cette séance de travail, elle a rendu visite à des enfants atteints de cancer au Département d’Oncologie. Au nom de la délégation, l’Ambassadrice canadienne a remis des cadeaux à ceux-ci et a encouragé leur famille à surmonter les difficultés.

« La Course pour les enfants de Hanoi » est une activité caritative annuelle coorganisée par l’Ambassade du Canada au Vietnam et l’Association d'amitié Vietnam-Canada. Elle a pour objectif de mobiliser des fonds pour financer les traitements du cancer et des cardiopathies en faveur des enfants démunis. Elle est devenue une activité sportive humanitaire attirant l’intérêt et la participation de plus en plus nombreuse des habitants de la capitale et des amis étrangers. Elle est également une preuve de la solidarité et de l’amitié entre les Vietnamiens et les amis étrangers, particulièrement les Canadiens.

Lancée en 2000, cette course vise à aider des enfants démunis souffrant d'un cancer ou de cardiopathie. On compte chaque année environ 7 000 participants.

NDEL