Le travail de mobilisation des masses contribue à la paix et à l’amitié de la frontière Vietnam – Laos

Mercredi, 05 septembre 2018 à 10:54:07
 Font Size:     |        Print
 

Le colloque sur l'échange des expériences sur le travail de sensibilisation auprès des masses entre le PCV et le PPRL. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Un colloque a été organisé le 4 septembre à Hanoi par le Parti communiste du Vietnam (PCV) et le Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL) pour se rencontrer et échanger leurs expériences dans le travail de mobilisation des masses.

L’événement a enregistré la présence de Truong Thi Mai, chef de la Commission de la mobilisation des masses du Comité central (CC) du PCV, et de Saysomphone Phomvihane, président du CC du Front d’édification nationale du Laos.

Prenant la parole lors de ce colloque, le chef adjoint de la Commission de la mobilisation des masses du CC du PCV, Diêu K’Re, a déclaré que la zone frontalière Vietnam-Laos disposait d’énormes potentiel pour le développement économique et l’échange des marchandises et de la culture.

Ces dernières années, le Parti et l’Etat des deux pays attachent une grande importance au renforcement des échanges populaires et du travail de mobilisation des masses dans cette zone, a-t-il ajouté.

La Commission de la mobilisation des masses du CC du PCV et le Comité central du Front d’édification nationale du Laos ont collaboré étroitement dans le déploiement des accords de haut niveau entre les deux pays. Les provinces frontalières ont également promu la sensibilisation auprès des habitants, notamment des jeunes, sur les relations d’amitié traditionnelle, la solidarité spéciale, et la coopération intégrale Vietnam-Laos.

De son côté, Trang A Cua, chef de la Commission de mobilisation des masses de la province de Son La (Nord), a fait savoir que sa localité coorganisait avec les localités laotiennes des foires frontalières et des formations du personnel.

Dans les temps à venir, les deux parties continueront à intensifier leur coopération dans le développement des infrastructures, la multiplication des activités d’échange du commerce, du tourisme, et des services, dans la protection de l’environnement et dans la lutte contre la criminalité, toujours selon Trang A Cua.

A cette occasion, les invités ont aussi écouté les opinions sur le renforcement du travail de mobilisation des masses pour sensibiliser les habitants dans la zone frontalière sur les lignes et directives du Parti ainsi que sur les politiques et les lois des deux pays, les relations spéciales des deux pays, contribuant à la construction d’une frontière de paix, d'amitié et de coopération.

Saysomphone Phomvihane a souligné que le travail de mobilisation des masses avait promu la solidarité spéciale entre les deux pays, notamment dans la zone frontalière et que ce colloque était une bonne occasion pour les deux parties de se rencontrer et de partager leurs expériences en la matière.

Il a appelé les deux parties à appliquer les nouvelles technologies dans la production pour améliorer la vie de la population et à organiser régulièrement des conférences pour partager des expériences sur le travail de sensibilisation auprès des peuples entre le Front de l’édification nationale du Laos et la Commission centrale de sensibilisation auprès des peuples du PCV.

En conclusion, Truong Thi Mai a réaffirmé que ce colloque avait évalué les résultats obtenus et les expériences tirées dans le travail de sensibilisation auprès des peuples de chaque Parti, notamment la mobilisation des couches de la population des provinces frontalières des deux pays, contribuant à édifier une frontière Vietnam - Laos de paix, d’amitié, de stabilité, de coopération et de développement durable.

NDEL