L’OIT s’engage à aider le Vietnam dans l'élaboration des politiques sur le travail

Jeudi, 17 août 2017 à 14:39:23
 Font Size:     |        Print
 

Le chef de la Commission de la Sensibilisation auprès des masses du CC du PCV, Truong Thi Mai (à droite), et le directeur de l’OIT au Vietnam, Chang-Hee Lee. Photo: OIT.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam prend en haute estime les conseils et l’appui de l’OIT dans l’élaboration des politiques en matière de travail.

C’est ce qu’a déclaré Mme Truong Thi Mai, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) et également chef de la Commission de la Sensibilisation auprès des masses du CC du PCV, en recevant, le 16 août, à Hanoi, le directeur de l'Organisation internationale du Travail (OIT) au Vietnam, Chang-Hee Lee.

Le chef de la Commission de la Sensibilisation auprès des masses du CC du PCV a hautement apprécié la coopération efficace entre l’OIT et les organes vietnamiens concernés dans le règlement des questions liées au travail et le perfectionnement des politiques en la matière.

Elle a également indiqué que sa commission veillait davantage à la garantie de la sécurité du travail et du bien-être social des travailleurs vietnamiens.

Truong Thi Mai a profité de cette occasion pour remercier l’OIT d’avoir bien assisté le Vietnam dans l’élaboration du cadre juridique relatif aux normes de sécurité du travail et au bien-être social. Selon elle, il s’agit d'aides précieuses et nécessaires pour que le Vietnam accélère son processus de Renouveau (Dôi moi) et d’intégration internationale.

Le directeur de l’OIT au Vietnam, Chang-Hee Lee, de son côté, a affirmé la volonté de son organisation de travailler en étroite collaboration avec la partie vietnamienne pour résoudre les problèmes liés aux travailleurs et aux relations de travail, ainsi que pour compléter le cadre juridique national relatif à l’emploi.

Concrètement, l’OIT a lancé à titre expérimental des initiatives visant à améliorer la productivité et les revenus chez les travailleurs dans certaines petites et moyennes entreprises des provinces de Dông Nai et de Binh Duong (au Sud), a indiqué Chang-Hee Lee.

Il s’est aussi engagé à aider le Vietnam dans la modification de son Code du travail pour le rendre plus pratique et plus conforme aux attentes des employeurs comme des employés.

NDEL

  Partager cet article